Scandale du Siège de l’EPST : Des révélations choc !

Après une enquête approfondie diffusée lors de l’émission Bosolo na politique, les pratiques opaques du SECOPE sont désormais mises en lumière. En effet, il a été constaté qu’un montant colossal d’un milliard et quatre cent septante deux millions des francs congolais (1.472.000.000 ) est prélevé mensuellement au titre de frais de fonctionnement par ce service de l’EPST.

Faisant face à une pression sans précédent de l’inspection Générale de Finances, les responsables clés du SECOPE se retrouvent dans une situation délicate.  

Étant activement recherchés pour fournir des explications détaillées sur l’utilisation de ces frais pour l’année 2023, dont les dépenses font état d’un montant astronomique de dix-sept milliards six cents soixante quatre millions de francs congolais (17.664.000.000 FC). 

Les informations crédibles laissent entendre que chaque Ministre  en charge de l’EPST a réclamé sa part des fonds alloués aux frais de fonctionnement de ces deux directions, gérées directement par le cabinet politique.

Des allégations de détournement de fonds du SECOPE vers ces deux directions ont émergé, entraînant des dépenses inappropriées qui ont conduit au limogeage de l’équipe précédente.

Des bruits de couloirs de ce service suggèrent que des complicités au sein des deux directions auraient conduit à la préparation de fausses factures, dans l’espoir d’échapper à d’éventuelles enquêtes. Cependant, cette stratégie s’est retournée contre eux, attirant l’attention des inspecteurs de l’IGF. 

Pour l’heure, les responsables du SECOPE, d’ÉDUC TV et de la DGC vivent à la bonbonne, car tous les regards sont braqués sur eux. Wait and see…

NGK 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *