Mines: EGC et la Gécamines s’unissent pour réformer l’exploitation minière artisanale en RDC


Une étape cruciale vers la régularisation et la pérennisation de l’exploitation minière artisanale de cobalt en République Démocratique du Congo (RDC) a été franchie avec la signature d’un accord historique entre l’Entreprise Générale du Cobalt (EGC) et la Générale des Carrières et des Mines (Gécamines). Cet accord, conclu en marge de l’événement Mining Indaba à Cape Town en Afrique du Sud, octroie à EGC des droits exclusifs sur cinq carrés miniers, marquant ainsi une avancée majeure dans la transformation du secteur minier congolais.
La RDC, détenant plus de 50% des réserves mondiales de cobalt, est un acteur central dans la fourniture de ce métal crucial pour la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. L’exploitation artisanale, bien que représentant jusqu’à 20% de la production nationale, est confrontée à des défis sociaux et environnementaux considérables en raison de son caractère largement informel.
L’accord entre EGC et la Gécamines offre une lueur d’espoir pour l’industrie minière artisanale. En effet, il permet à EGC, qui détient le monopole d’achat de la production artisanale de cobalt en RDC, de mettre en place des normes d’approvisionnement responsables sur ces cinq sites miniers. Ces normes, dévoilées lors d’un atelier de validation en septembre 2023, visent à améliorer les conditions de travail des mineurs artisanaux en contrôlant l’accès aux mines, en fournissant des équipements de protection et en instaurant un système de traçabilité du minerai.
Eric Kalala Nsantu, Directeur général d’EGC, a souligné l’importance de cet accord en déclarant : « Aujourd’hui, nous célébrons un moment important pour le secteur minier congolais. Les mineurs artisanaux effectuent un travail essentiel et stratégique pour le pays, mais aussi pour le reste du monde. Notre pays produit près de 70% du cobalt utilisé à l’échelle de la planète et la demande est en forte augmentation. »
De son côté, Gino Buhendwa Ntale, Président du Conseil d’Administration d’EGC, a affirmé : « La mise à disposition de ces 5 carrés miniers de la Gécamines à EGC permettra de donner le coup d’envoi de la normalisation de l’exploitation minière artisanale du cobalt et de la structuration de l’entrepreneuriat local pour que les nombreux travailleurs informels bénéficient d’une rémunération plus juste et de meilleures protections. »
Cet accord, qui reflète la volonté du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et de son Gouvernement de promouvoir le bien-être des travailleurs et la croissance économique durable, a été salué par Placide Nkala Basadilua, Directeur Général de la Gécamines : « Nous sommes fiers de travailler main dans la main avec EGC pour faire du secteur minier congolais un modèle de durabilité, de responsabilité et de prospérité, au service de notre Nation et de ses travailleurs. »
Guy Robert Lukama Nkunzi, Président du Conseil d’Administration de la Gécamines, a conclu en soulignant l’importance d’un secteur minier congolais structuré et transparent : « Le développement économique du pays passe nécessairement par un environnement préservé, des travailleurs en bonne santé et un secteur artisanal encadré. Avec près de 2 millions de Congolais qui dépendent directement ou indirectement de l’exploitation du cobalt, la structuration et la normalisation du secteur dans la transparence sont une priorité, tant pour les conditions de vie de nos concitoyens que pour les revenus de l’État. »
À propos de EGC
L’EGC, créée en 2019 en tant que filiale de la Gécamines, est chargée du monopole d’achat et de vente du cobalt artisanal en RDC. Elle s’engage à améliorer les conditions de travail des mineurs artisanaux, à préserver l’environnement et à promouvoir l’entrepreneuriat local dans le secteur minier, contribuant ainsi au développement économique durable et inclusif de la République Démocratique du Congo.
À propos de la Gécamines
La Gécamines, société commerciale détenue par l’État congolais, joue un rôle majeur dans le développement économique du pays depuis plus de cent ans. Spécialisée dans la prospection, la recherche et l’exploitation minière, elle s’est engagée aux côtés d’EGC pour faire du secteur minier congolais un modèle de durabilité et de prospérité pour tous.
La signature de cet accord marque un tournant dans l’histoire de l’exploitation minière en RDC, offrant une voie vers un avenir plus équitable et durable pour les travailleurs artisanaux et pour le pays dans son ensemble.

Sphynxrdc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *