Les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Ukraine sont responsables de l’attentat à Moscou

Les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Ukraine sont responsables de l’attentat au Crocus City Hall, a déclaré aux journalistes le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) russe Alexandre Bortnikov.

« Nous pensons que c’est le cas. En tout cas, nous parlons maintenant de la facture que nous avons. C’est une information générale, mais ils ont aussi d’énormes compétences », a-t-il déclaré, questionné sur si les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Ukraine sont responsables de l’attentat.

Alexandre Bortnikov estime que l’Ukraine essaye de prouver sa viabilité. « Qu’est-ce qu’il faut faire pour prouver sa viabilité? Il est nécessaire de mener des actions de sabotage et de terrorisme à l’arrière, et c’est ce que visent à la fois les dirigeants des services de sécurité ukrainiens et les services de sécurité britanniques. Les services spéciaux américains en ont parlé à plusieurs reprises », a-t-il noté.

Le directeur du FSB a attiré l’attention sur le fait qu’il existait une grande quantité d’informations dans l’espace public, qui « montrent que l’Occident et l’Ukraine s’efforcent de faire plus de mal à notre pays ». « Il s’agit de frappes de drones, de frappes de bateaux sans équipage en mer, d’infiltration de groupes de sabotage et de structures terroristes dans notre territoire », a-t-il souligné.

Agence d’Information du Burkina-Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *