RDC: Voici les dates de l’organisation des élections des sénateurs, gouverneurs et vices gouverneurs

La convocation de l’électorat  des élections des sénateurs, gouverneurs et Vice-gouverneurs, prévue le 1 janvier est désormais prévue pour ce jeudi 1 février 2024. Ceci ressort de la décision de la Commission Électorale Nationale Indépendante portant réaménagement de son calendrier publié mercredi 31 janvier 2024.

En effet, du 2 février au 16 février 2024 ce sera l’ouverture de Bureau de Réception et de Traitement des Candidatures avec comme activités principales le retrait de formulaires, dépôt et traitement des candidatures des Sénateurs et des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs. Ensuite viendra l’étape d’ajout, retrait et substitution des candidatures des sénateurs, gouverneurs et Vice-gouverneurs.

Le nouveau calendrier réaménagé prévoit la publication des listes provisoires des candidats sénateurs et gouverneurs et Vice-gouverneurs interviendra le 28 février 2024.  Du 29 février au 8 mars, c’est l’étape des contentieux des candidatures des sénateurs, gouverneurs et Vice-gouverneurs. En date du 16 mars 2024, la Commission Électorale Nationale Indépendante va procéder à la publication des listes définitives des candidats sénateurs, gouverneurs et Vice-gouverneurs.

Du 27 mars au 29 mars: la Commission Électorale Nationale Indépendante a prévu la campagne Électorale pour l’élection des sénateurs et deux jours plus tard soit le 31 mars 2024 c’est l’organisation des scrutins des sénateurs.

La Commission Électorale Nationale Indépendante a prévu du 3 au 5 avril 2024 la période consacrée à la campagne électorale pour l’élection des gouverneurs et Vice-gouverneurs de la République. Et deux jours plus tard soit  le 7 avril 2024 interviendra l’organisation des scrutins des gouverneurs et Vice-gouverneurs.

Cette suite intervient après l’organisation des 4 scrutins combinés aux suffrages directs organisés au mois de décembre de l’année dernière. Les élections des sénateurs et gouverneurs et Vice-gouverneurs sont des élections aux suffrages indirects.Dans sa communication lors de la 122e réunion du conseil des ministres, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde avait rassuré que son institution le gouvernement continue de suivre de près les différentes opérations à venir de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

DPN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *