Chanson souvenir: « Likayabo » d’Abeti Masikini, le symbole d’unité de notre patrimoine culinaire(illustration audio)

Likayabo est une chanson composée par la très célèbre musicienne congolaise Abeti MAsikini. DAns cette chanson, l’artiste  vante les recettes culinaires de sa province d’origine et ,plus particulièrement, de la ville de Kisangani.

Chaque région de la République Démocratique du Congo a une cuisine spécifique, adaptée à la fois à son environnement et à ses us et coutumes. Ainsi, les plats varient d’une région à une autre et sont composés  essentiellement de: manioc; maïs; riz; poisson; gibier; bananes; poulet;  plantains; légumes; chenilles; haricots; etc, etc.
Dans les grands centres, le premier réflexe fut de s’accrocher aux mets de sa région d’origine, et de détester ceux des autres. Ngai naliaka nfumbwa te! Ngai naliaka pondu ya mayi mayi te!…(moi, je ne mange pas du nfumbwa, moi, je ne mange pas ds feuilles de maniocs)
Suite à la conjoncture économique, la cuisine préférée de sa région d’origine a fini par s’avérer onéreuse, amenant  chacun à se rabattre sur les menus à la portée de sa bourse.
C’est ainsi que la consommation du fufu, de haricot, de « mpiodi », du poisson salé(likayabu), du pondu, nfumbwa. …s’est progressivement généralisée dans notre communauté, au point de constituer à nos jour l’unité de notre patrimoine culinaire.
Il suffit de visiter les cérémonies organisées par les Congolais à l’extérieur pour s’en rendre compte.

Avec Mbokamosika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights