les USA donnent le feu vert pour bombarder la Russie

Escalade verbale ou militaire? Les américains autorisent à frapper la Russie avec des armes fournies par les pays de l’OTAN.

Antony Blinken, le chef de la diplomatie américaine vient d’affirmer:

« Nous n’avons pas encouragé ou permis des frappes en dehors de l’Ukraine. Mais en fin de compte, c’est à l’Ukraine de décider elle-même de la manière dont elle va mener cette guerre. Une guerre qu’elle mène pour défendre sa liberté, sa souveraineté et son intégrité territoriale. Et nous continuerons à fournir à l’Ukraine les équipements dont elle a besoin pour réussir, dont elle a besoin pour gagner. « 

Une déclaration que l’on peut interpréter comme un moment décisif dans le conflit. Pour l’expert en aéronautique et spécialiste des questions de défense Michel Polacco, interrogé sur LCI:

« Depuis plusieurs mois, les Ukrainiens sont parvenus à faire des frappes, non pas seulement sur les territoires occupés par la Russie en Ukraine, mais aussi sur des territoires russes, de la Russie traditionnelle, derrière ses frontières légales et officielles. Et le faire, ça, on sait que ça se fait. Le dire de la part des Américains, ça a un sens très clair, très politique. »

Et Michel Polacco poursuit: « C’est une tentative de dissuasion, ça veut dire que les Américains font savoir aux Russes qu’ils n’hésiteront pas à donner des armes encore plus performantes permettant aux Ukrainiens de frapper sur le territoire historique de la Russie. Évidement cette déclaration va inquiéter les Russes, c’est obligatoire, même si elle n’est pas très très claire . Ca va inquiéter les Russes, et en même temps ça va rassurer le président Zelensky. »

Euronews

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights