Assemblée nationale : Félix Tshisekedi exige un représentant de l’espace Grande Orientale au bureau définitif

L’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale prévue ce samedi est reportée à une date ultérieure. C’est la grande résolution de la réunion de ce vendredi entre le président de la République et les députés de la majorité.

Le président de la république a  joué aux arbitres entre les élus et le présidium de l’Union sacrée dont le ticket a été rejeté par plus de la moitié de députés, et exhorté les uns et les autres à « rediscuter » pour trouver un compromis sur l’identité des six candidats de la majorité au bureau.

Parmi les points à améliorer, le chef de l’État a notamment évoqué la prise en compte des poids politiques des uns et des autres mais aussi la représentativité nationale.

Suite à ce dernier critère, la candidate Ensemble pour le poste de rapporteure adjointe  s’impose, étant la seule ressortissante du grand Katanga à briguer le bureau. Un candidat issu de la grande orientale est, logiquement, attendu au bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Ainsi dit, Mboso Nkodia Kwanga tombe. Entre Caroline Bemba et Jacques Djoli, tous issus du grand Équateur, l’Union sacrée devrait également opérer un choix.

Sphynxrdc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights