RDC: les forces kényanes déployées par l’EAC depuis ce mercredi à Kisangani

Les forces de l’EAC

Ce qui semblait une fausse alerte pour plusieurs Boyomais sur une éventuelle arrivée des troupes kényanes envoyées par l’EAC s’est révélée une réalité.

En effet, le très engagé et fils de la Tshopo, Me Firmin Yangambi, a alerté la communauté congolaise sur l’arrivée des troupes kényanes à bords de trois avions de guerre, Kenya Forces, le mercredi dernier à 14 heures par l’aéroport international de Badgoka.

Si l’histoire devrait se répéter, après la prise de Kisangani, Kinshasa devrait tomber dans les jours qui viennent : » Kisangani ne tombera pas » et Kinshasa, déjà entouré tomberait.

L’un des meneurs des troupes du M23 qui se présentait en nouvelles tenues de l’armée congolaise avait, déjà, annoncé que Kisangani était entre leurs mains.

En plus, la société civile de la troisième ville stratégique de la République démocratique du Congo, Kisangani, avait plusieurs fois alerté le pouvoir de Kinshasa que le numéro un des Fardc est un Tutsi Rwandais très serviable à Kagame.

Que Kisangani tombe, se serai une vraie débâcle.

Qu’on se dise.

Sam Nzita.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *