RDC : le Plan global de relance de la MIBA chiffré à 161 millions USD (Gouvernement)

Les installation de la MIBA à Mbuji-Mayi

Les installation de la MIBA à Mbuji-Mayi

Le gouvernement a levé l’option de ne plus injecter sporadiquement de l’argent dans la MIBA en tenant compte des dernières expériences où des fonds versés dans cette entreprise du portefeuille de l’Etat n’ont rien rapporté. Pour le Gouvernement Sama Lukonde il faut plutôt mettre en œuvre un Plan global de relance de la MIBA estimé à plus de 161 millions USD.

« En ce qui concerne la relance de la MIBA, je me suis imprégné moi-même de la vétusté de son outil de production lors de mon dernier séjour à Mbuji-Mayi. La vision du Gouvernement pour cette entreprise, comme pour les autres entreprises publiques du secteur minier, c’est d’en faire une nouvelle société industrielle moderne et rentable. Un plan de relance existe à cet effet, d’un cout global estimé à 161.725.822 USD, dont 35.315.469 USD pour la première phase. Ce n’est donc pas en injectant 20 ou 50 millions que tous les problèmes de la Miba seront résolus », a déclaré Sama Lukonde, le lundi 1er novembre faisant sa réplique par rapport aux préoccupations soulevées par les députés nationaux sur le Budget 2023.

La Minière de Bakwanga fut un joyau de l’industrie minière dans l’espace Kasaï. Depuis plus de deux décennies, la MIBA patauge suite au vieillissement de son outil de production et à un managent désarticulé. Cette entreprise est aussi confrontée à une dette sociale élevée.

DESKECO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *