Kenya: Face à la crise de préservatifs, des prOstituées prennent une surprenante décision

Les prostituées de la ville de Busia, au Kenya, ont révélé qu’elles lavent et réutilisent les préservatifs pour répondre aux besoins s3xuels de leurs clients.

L’une des prostituées qui s’est entretenue avec une chaîne de télévision locale a déclaré que le comté subit une pénurie de préservatifs féminins et masculins depuis un certain temps et que les rares disponibles proviennent du pays voisin, l’Ouganda.

Elle a dit à NTV : “Nous implorons le gouvernement de distribuer des préservatifs à Busia car nos vies sont en danger. »

D’autres prostituées ont également déclaré qu’elles risquent des grossesses non planifiées si le gouvernement n’intervient pas.

Janerose Ambuchi, directrice des services médicaux du comté de Busia, qui a déclaré que son bureau n’était pas au courant du recyclage des contraceptifs dans la région, a imputé la pénurie de préservatifs à une baisse du financement des donateurs internationaux.

Elle a dit: “Ce n’est pas arrivé à mon bureau, mais si ça se produit, cela ne devrait pas être autorisé à continuer car l’intégrité du préservatif va être affectée. La deuxième et la troisième utilisation en raison du manque de préservatifs exposeront cette génération à un danger. Le comté (Busia) connaît une pénurie aiguë de préservatifs qui n’est pas un problème de Busia seul. C’est un problème national. Il s’agit d’un produit financé par des donateurs et basé sur un fonds mondial. Pour le moment, le financement des donateurs a diminué. »

AfrikMag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *