RDC : 20 ans de servitude pénale principale requis contre le journaliste Stanis Bujakera

Le ministère public vient de requérir 20 ans de servitude pénale principale contre le journaliste Stanis Bujakera.

Correspondant de Jeune Afrique à Kinshasa, Stanis Bujakera est en détention depuis le 8 septembre. Il est poursuivi notamment pour faux et usage de faux et propagation de faux bruits.

Son arrestation est intervenue à la suite de la publication le 30 août 2023 d’un article sur le site de Jeune Afrique sur les circonstances de la mort de l’opposant Chérubin Okende. Cet article mettait en cause le rôle qu’auraient joué les renseignements militaires dans la mort de cet ancien ministre des Transports, en citant une note attribuée à l’Agence nationale des renseignements (ANR).

Alors que le journaliste n’a pas signé l’article, le ministère public estime qu’il l’a fabriqué avant de l’avoir diffusé en premier sur les réseaux sociaux.

Plusieurs organisations et personnalités réclament la libération de Stanis Bujakera, connu pour son professionnalisme.

Avec info.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *