Guerre à l’Est de la RDC: la NOGECO condamne fermement l’agression du Rwanda(déclaration officielle)

Dans une déclaration faite ce dimanche 11 février, la Nouvelle Génération Consciente (NOGECO) de Fabrice Lonkeke Isampembe, a condamné avec véhémence l’agression du Rwanda et ses supplétifs du M23 à l’est de la République Démocratique du Congo.

Ce parti politique de l’Union Sacrée exprime son indignation face à une violation flagrante de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale de la RDC au vu et au su de la communauté internationale «que nous jugeons complice suite a l’incapacité d’appliquer les sanctions sévères et significatives contre le Rwanda».

Selon la NOGECO, l’agression du Rwanda et ses effets dévastateurs sur les populations civiles et environnementales dans la région constituent une violation inacceptable du droit international et une menace sérieuse pour la paix et la sécurité régionales.

« Plus de trois décennies se sont écoulés depuis la RDC est victime d’une agression barbare et inacceptable. Agression subventionnée par les impérialistes en utilisant un pays voisin, je cite le Rwanda et ses supplétifs de M23. Par canaux diplomatiques, nous avons dénoncé les crimes perpétrés à l’Est de notre pays. Malheureusement, aveugles par la convoitise, les impératifs dans un esprit mercantile qui d’ailleurs le temps primitif, amplifient la guerre », a dénoncé la NOGECO.

Par ailleurs, la NOGECO a déclaré sa solidarité inconditionnelle avec le peuple congolais dans cette période difficile et a appelé à une action immédiate de la part de la communauté internationale pour mettre un terme à cette agression et œuvrer en faveur d’une résolution pacifique de la crise.

«Mais, nous disons ceci aux impérialistes, aux autres complices qui ne sont que certains pays voisins et à la communauté internationale qui se distingue dans la partialité et dans le mutisme, de retenir ce qui suit : que la guerre que vous avez provoquée connaîtra des proportions incalculables; que le silence coupable de la communauté internationale ressemble à une ironie amère ; et que vous avez été incapable d’imposer votre volonté aux urnes, ce qui ne pouvait pas se produire surtout que les patriotes ont compris la philosophie de «père de mère », a-t-elle indiqué.

Elle a exhorté le gouvernement congolais à prendre des mesures décisives pour protéger ses citoyens et ses frontières, tout en appelant à la mobilisation des ressources et d’efforts pour soulager les souffrances des populations affectées par ces actes d’agression.

En outre, le parti politique de l’autorité morale Fabrice Lonkeke a souligné la nécessité d’un engagement diplomatique fort et d’une coopération régionale pour résoudre les tensions et promouvoir la paix et la stabilité à l’est de la RDC. Elle a également appelé à une enquête internationale indépendante pour faire la lumière sur les circonstances de l’agression et pour que les responsables de ces actes soient tenus pour responsables devant la justice.

Enfin, la NOGECO soutient sans relâche le commandant supprime de la Nation, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et les Forces armés de la RDC pour chasser le Rwanda/M23. A cette occasion, elle a réaffirmé son engagement en faveur de la promotion de la paix, de la stabilité et du développement durable en RDC, en promettant de travailler sans relâche pour défendre les intérêts du pays et de ses citoyens dans cette période cruciale.

Cellcom NOGECO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *