CAN 2023 : Tout savoir sur les récompenses de cette compétition 

La 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations a fermé ses rideaux ce dimanche 11 février 2024 après 28 jours de compétition où 24 sélections se sont disputées le titre final. Si les Éléphants de la Côte d’Ivoire ont remporté cette compétition après avoir été humiliés en phase de groupe après deux défaites contre le Nigeria (0-1) et la raclée (0-4) contre la Guinée Équatoriale.  

Les coéquipiers de Sébastien Haller se sont vu être repêché par les lions de l’Atlas du Maroc à qui, ils n’ont pas manqué d’exprimer leur profonde gratitude. La Côte d’Ivoire a terminé dernière équipe, meilleure troisième (3 points-4), mais cela ne les a pas empêchés d’aller jusqu’au bout et soulevé cette coupe continentale en finale face au Nigeria (2-1).

Place aux récompenses

– Meilleurs buteurs : 

1. Emilio Nsue de la Guinée Équatoriale 5 buts. Il remporte le soulier d’or.

( À 34 ans et demi, Il lui a fallu que deux matchs pour être meilleur artificier de cette CAN, son triplé face à la Guinée-Bissau et son doublé face à la Côte d’Ivoire ont permis à son équipe de finir premier d’un groupe A très relevé où ont débouché deux finalistes de cette compétition). 

2. Dala Gelson de l’Angola 4 buts. Il remporte le soulier d’argent 

( Révélation Angolaise, Gelson Dala a été la fer de son équipe en inscrivant à chaque fois un doublé, face à la Namibie en huitième et la Mauritanie en phase de groupe, l’Angola finit meilleure attaque de cette CAN).

3. Mostafa Mohamed de l’Egypte 4 buts. Il remporte le soulier de Bronze

( Seul joueur de la coupe d’Afrique des Nations à avoir marqué à chaque rencontre disputée, 4 buts en 4 matchs).

– Meilleur joueur : William Paul Troost Ekong du Nigéria 

( William Troost Ekong, capitaine et défenseur du Nigeria, a inscrit 3 buts dans cette CAN dont deux sur pénalty. Impérial en défense, il a marqué sur 5 de ses 6 tirs cadrés au cours de sa carrière à la Coupe d’Afrique de Nations).

– Meilleur gardien : Ronwen Williams de l’Afrique du Sud 

( Avec 5 clean sheet voir 5 matchs sans encaisser de but, il est une fois élu homme du match, il arrête 6 tirs aux buts dont deux contre la RDC et 4 contre le Cap-Vert et porte son équipe à la troisième marche du podium. Grâce à lui, l’Afrique du Sud termine meilleure défense de cette compétition (avec seulement 2 buts concédés). 

– Meilleur jeune joueur : Simon Adingra de la Côte d’Ivoire 

(Âgé de vingt ans, Adingra a inscrit un but face au Mali, et délivré deux passes décisives en finale face au Nigeria) 

– Meilleur entraîneur : Emerse Faé de la Côte d’Ivoire (seulement 18 jours à la tête de la sélection Ivoirienne, il transforme son équipe et ressuscite son pays en mettant l’accent sur les tauliers, il élimine le Sénégal, le Mali, la RDC et dompte le Nigeria).

– Équipe fair-play : Afrique du Sud 

(Troisième de cette compétition, les Bafanas Bafanas bien qu’ayant écopé d’un carton rouge et 6 cartons jaunes en 7 matchs disputés, ont toujours été exemplaire sur terrain à chaque rencontre). 

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *