Revue du mercredi 06 décembre.

Les journaux parus ce mercredi à Kinshasa reviennent sur l’évolution du processus électoral en République démocratique du Congo.

La Commission électorale nationale indépendante a procédé mardi 5 décembre, soit 15 jours avant les élections générales du 20 décembre prochain, à la publication des listes des électeurs sur l’ensemble du territoire national, rapporte Eco News.

« L’affichage des listes définitives des électeurs dans les antennes est effectif », a déclaré Patricia Nseya, à l’issue d’une ronde dans différentes antennes de la ville de Kinshasa, explique le trihebdomadaire.

La loi électorale en vigueur en République Démocratique du Congo, en ses articles 8 et 21 stipule que « 15 jours avant la date du scrutin, les listes électorales pour l’ensemble du territoire, de la Ville où de commune, selon le cas, sont affichées dans chaque Antenne pour consultation par les électeurs, les candidats, les partis politiques ou les regroupements politiques « , rappelle L’Avenir. Cette initiative témoigne par ailleurs l’engagement de la CENI à garantir des élections crédibles, transparentes, démocratiques et apaisées, commente le journal.

Sur le plan logistique, écrit La Tempête des tropiques, le dernier lot de matériels de la CENI tels que les bulletins de vote et les batteries des dispositifs électroniques de vote [machines à voter] est déjà à Bunia, pour prendre le cas de l’Ituri. Et, le déploiement de ces équipements dans les localités de l’intérieur de l’Ituri a démarré mardi, ajoute le quotidien.

Dans le même ordre d’idée, Congo Nouveau s’interroge : « Elections le 20 décembre : Kadima va-t-il gagner le pari ?».

L’équipe de communication de la CENI a lancé le décompte à travers un visuel mardi 5 décembre sur l’organisation des élections. Ce qui donne à penser que l’équipe de Denis Kadima, tient à l’organisation des scrutins le 20 décembre, explique le tabloïd.

D’ici ce 6 décembre, les derniers équipements commandés à l’extérieur du pays par la CENI seront déjà ici, apprends-t-on. Le défi logistique de poids qui reste est celui lié à ce déploiement. Et à ce sujet, la CENI peut toujours compter sur la logistique de l’armée qui vient d’acquérir deux avions gros porteurs, conclut Congo Nouveau.

De son côté, Africa News revient sur des appels pour des élections apaisées, lancés à 15 jours des scrutins. Les différents intervenants dénoncent l’intolérance politique. La CENI appelle à la tolérance politique et se dit prête à organiser des élections dans le délai constitutionnel. Elle appelle le pouvoir public à sécuriser tous les candidats aux prochains scrutins et à traduire en justice quiconque inciterait à la haine tribale et empêcherait des candidats à battre leur campagne en toute quiétude, renseigne le trihebdomadaire.

La Commission d’intégrité et médiation électorales (CIME) invite les candidats aux élections à tous les niveaux au comportement civique et patriotique, au sens du fairplay, d’élégance et à s’abstenir des discours de haine tribale et ethnique, des discours de division, des provocations, des injures, de la manipulation des masses populaires, des actes d’intolérance et de vandalisme, ajoute Africa News.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *