Présidentielle 2023 : Adolphe Muzito ira jusqu’au bout

En tournée de campagne à Tshikapa, dans la province du Kasaï, le candidat numéro 24 Adolphe Muzito, a précisé ce mardi devant la foule, qu’il ira jusqu’au bout pour la course à la présidentielle du 20 décembre 2023.Le numéro Un du parti Nouvel élan a martelé sur le fait qu’il ne se rapprochera d’aucun autre candidat à la magistrature suprême.Adolphe Muzito confiant dans ses capacités, ne prévoit une alliance qu’après les élections du 20 décembre, quand chacun connaîtra réellement son poids politique.

« Celui qui sera élu président aura besoin de faire des alliances avec un candidat avec qu’il était en compétition. Celui qui sera élu n’aura pas 40% de la majorité au niveau de l’Assemblée nationale. Cependant, il sera obligé d’élargir et de signer des alliances avec ceux qui ont une majorité parlementaire », a déclaré le candidat numéro 24.

Après l’étape du Kasaï, Adolphe Muzito va se diriger vers le grand Bandundu où, il est considéré comme par ses proches comme  » le leader du coin ».

La sortie de Muzito sur le ralliement fait suite, au désistement dimanche dernier, du candidat numéro 4 Delly Sesanga au profit du numéro 3 Moïse Katumbi. Bien avant lui, Matata Ponyo, Seth Kikuni et Franck Diongo s’étaient également écartés en faveur de l’homme de Kashobwe.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *