RDC-MAROC : Réactions de Chancel Mbemba, walid Regragui, des deux fédérations, toutes les news des léopards

L’épilogue de la 2ᵉ journée de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023 a vécu ce dimanche 21 janvier avec une affiche choc au sommet du groupe F entre les Léopards de la République Démocratique du Congo qui ont tenu en échec les Lions de l’Atlas du Maroc (1-1) à San Pedro.

Retour sur une rencontre caractérisée par une chaleur torride, un résultat étriqué, des réactions du public électrisante et une bagarre généralisée.

Très rapide à ouvrir le score, grâce au but de l’ailier parisien Achraf Hakimi reprenant le corner d’Hakim Ziyech (1-0,6e), le Maroc s’est fait reprendre sur la fin par la RD Congo.

Totalement épuisés, les Marocains concédaient les vagues congolaises les unes après les autres après les montées de Fiston Mayele, Meschak Elia, Silas Katompa Mvumpa. Ces Changements opérés par Desabre vont se montrer payants à l’arrivée, puisqu’une vingtaine de minutes plus tard, Elia, lancé par une passe en profondeur à droite, passait en retrait pour Silas Katompa Mvumpa qui ajustait Bounou (1-1, 76e).

C’est sur ce score étriqué (1-1) que ce choc du groupe F s’est soldé.

Walid et Mbemba, une altercation qui fait tâche 

Mais un moment particulier a capté l’attention des spectateurs et des médias. Si la rencontre n’a pas été marquée par des tensions particulières, une altercation entre le coach marocain Walid Regragui et le capitaine congolais Chancel Mbemba a tout de même créé un moment de tension notable.

Sébastien Desabre tout comme les joueurs marocains et congolais sont vite intervenus pour séparer les deux hommes. Youssef En-Nesyri, attaquant du Maroc, est allé plus loin jusqu’à poursuivre Chancel Mbemba dans le vestiaire, mais son coéquipier, le portier Yacine Bonou l’a empêché de commettre un acte de pire folie. 

Les vidéos rélatant ce scénario sont devenues tout de suite virales sur les réseaux sociaux. S’est en suivi, des commentaires désobligeants à l’encontre de Chancel Mbemba qui ont inondé la toile, notamment sur son compte Instagram.

La réaction de Chancel Mbemba

Le capitaine des Léopards s’est expliqué quant à cet incident.

« Je n’ai pas besoin de parler trop, mais le plus important, c’est la justice de Dieu, et il y en a… Je ne suis pas parfait, mais quand je suis sur le terrain, je respecte tout le monde et le respect, c’est réciproque. Je respecte les coachs, mais on a coupé la vidéo à la télé. Je n’ai pas besoin de balancer, j’ai pris le temps de glorifier mon Dieu. C’est le plus important, je garde mon silence, je suis comme ça, tout le monde connaît Chancel, mais je n’ai pas besoin de tirer sur quelqu’un. Je ne suis pas un super joueur, mais je ne croyais pas que ce mot-là allait sortir du coach… » dixit Chancel Mbemba.

La réaction de Walid Regragui

Le sélectionneur marocain a réagi sur cette altercation lors de la conférence de presse.

« Je n’ai rien à dire, j’ai beaucoup de respect pour Mbemba. C’est peut-être l’adrénaline qui l’a fait répondre comme ça, il n’y a pas de souci. Je regrette, car on n’a pas donné une belle image, ni nous, ni la RDC », a-t-il dit.

Constatant le déferlement des supporters de deux pays sur les réseaux sociaux et la propagande raciste sur les réseaux sociaux, le Capitaine Marocain Romain Saïs a appelé à l’apaisement de part et d’autre.

Les Réactions de deux fédérations

Après cette altercation, les deux fédérations ont réagi.

Le CONOR indigné

Le comité de normalisation (CONOR), a fait part de toute son indignation quant à ce, tout en stigmatisant pareille attitude antisportive, l’instance faitière du football congolais se reserve le droit d’user de ses voies de protestation en saisissant notamment la commission disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour que pareil égarement ne se répète plus lors des rencontres de football sur le continent.

Le CONOR évoque également des propos racistes tenus par les joueurs marocains contre Chancel Mbemba. D’où le sens du communiqué quelques heures après la tenue de ces incidents.

Épris de paix, le comité de normalisation 
lance un appel à tous les membres de la délégation des Léopards à faire primer leurs vertus cardinales de sportivité, de fair-play et de respect des valeurs humaines en les invitant au « dépassement de soi et à la tolérance ». 

Le communiqué de la fédération Marocaine

Le Maroc, leader provisoire (4 points, +3) est qualifié pour le tour suivant ; au pire des cas face à la Zambie, les lions de l’Atlas pourraient terminer en troisième position. La RDC quant à elle n’a besoin que d’un nul pour valider son ticket pour le huitième de finale, mais une victoire des Léopards face à la Tanzanie ce mercredi est très attendue par des millions de Congolais qui aimeraient voir leur équipe finir en beauté cette phase de groupe.

Arrivés des léopards à Korhogo

Les fauves Congolais sont arrivés cet-après midi à Korhogo où, ils vont affronter ce mercredi 24 janvier à 21h de Kinshasa les Taïfas stars de la Tanzanie.

En marge de la conférence de presse, Yoane Wissa et Sébastien Desabre se présenteront à partir de 14:15 au Stade Amadou Gon Coulibaly devant les médias. Ce mardi à 20h30, les Léopards s’entraîneront sur le terrain du Lycée Dominique Ouattara.

Classement 

Groupe F 

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *