RDC: l’épidémie de Monkeypox notifiée dans 22 provinces sur les 26

 L’épidémie de Monkeypox ou la variole de singe a été notifiée actuellement dans 22 provinces sur les 26 que compte la République Démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris samedi d’un communiqué.

«L’épidémie de Monkeypox ou la variole de singe est actuellement signalée dans 22 provinces sur les 26 que compte la République Démocratique du Congo, avec un taux très élevé de contamination et 12. 500 cas suspects », a-t-on lu dans le communiqué de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

« La Variole de singe est une maladie infectieuse causée par le virus de la variole simienne (Monkeypox). Elle est endémique dans les zones de forêts denses d’Afrique de l’ouest, centrale ainsi que l’Afrique de l’Est. Elle a sa particularité dans la région du Nord et du centre de la RDC », a expliqué la source.

Selon la même source, cette maladie est causée par le virus à variole de singe et se transmet entre humains, à travers le contact étroit avec des lésions, des fluides corporels, des gouttelettes respiratoires des animaux et les humains ainsi que par le contact ou la consommation des viandes de brousse potentiellement contaminées.

Dans cette optique, le communiqué a indiqué que la période d’incubation de cette maladie, varie de 2 à 21 jours et présente les signes de la fièvre, des douleurs musculaires et de mal de gorge, suivis d’une éruption cutanée qui peut durer 2 à 4 semaines pour sa cicatrisation.

Par ailleurs, les enfants, les femmes enceintes, les personnes vivant avec le VIH, présentent les formes graves de la maladie, au risque de complications et décès, a précisé la source. En 2022, l’épidémie de Monkeypoxn’était présente que dans 11 provinces sur les 26 que compte la RDC, avec 6.216 cas suspects. 

ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *