Nominations du Premier Ministre : Les précisions de Félix Tshisekedi

Dans un briefing de presse retransmis en direct sur la Télévision Nationale, jeudi soir, le Président de la République, Félix Tshisekedi, a levé le voile sur ses intentions concernant la nominations du prochain Premier Ministre.

Cet événement crucial a captivé l’attention de tous les citoyens, témoignant d’une démarche politique d’une importance capitale.

En exprimant son respect envers le travail de l’informateur Augustin Kabuya, actuellement en mission, le chef de l’État a souligné avec gravité que dès réception du rapport ce week-end, le formateur, futur Premier Ministre, serait officiellement nommé le lundi suivant.

« J’ai nommé un informateur par respect au travail qu’il fait, j’attends la fin de sa mission et le compte rendu, immédiatement après je désigne le formateur et la formatrice. Si l’informateur me donne son rapport ce week-end, le formateur (Premier Ministre) sera désigné le lundi prochain”, a indiqué le garant du bon fonctionnement des institutions».

Lors de cette allocution empreinte de sagesse et de vision pour l’avenir, le Président Tshisekedi a mis en avant son engagement pour la stabilité institutionnelle et les réformes nécessaires à une transition efficace. Sa volonté de voir émerger une nouvelle ère de prospérité et de paix pour la nation a marqué les esprits.

Par ailleurs, l’annonce de la participation de la RDC à la Commission paix et sécurité, ainsi que sa candidature à la commission des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, a suscité un enthousiasme palpable au sein de la population. Ces engagements internationaux témoignent de la volonté du pays d’œuvrer pour un avenir plus sûr et respectueux des droits fondamentaux.

En ces temps de défis et de tensions, le Président a appelé à la sérénité et à la paix, soulignant l’importance de préserver les relations avec les pays amis. Son message empreint de diplomatie et de fermeté a réaffirmé la solidité de la diplomatie congolaise et a apaisé les esprits.

Ainsi, dans l’attente de ces nominations cruciales et des réformes à venir, la République Démocratique du Congo se prépare à écrire un nouveau chapitre de son histoire, sous la direction éclairée du Président Tshisekedi.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *