Kinshasa : Peter Kazadi interdit les attroupements et l’accès des motos en ville(vidéo)

Le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Peter Kazadi a réuni les autorités de la police nationale congolaise ce lundi 12 février 2024 pour échanger sur la situation sécuritaire de la ville province de Kinshasa suite aux différents événements survenus ces derniers jours.

Au terme de cette réunion avec le patron de la territoriale congolaise,
le numéro un de la Police nationale, le commissaire divisionnaire Benjamin Alongaboni a communiqué les mesures strictes prises pour assurer la sécurité de la ville notamment, l’interdiction de la circulation des motos avec saisie et détention des contrevenants.

« Plusieurs décisions ont été prises, notamment, l’interdiction formelle de voir les motos circuler dans la ville. Les motos qui se retrouveront dans la ville seront saisies et le propriétaire mis en détention» dixit le numéro Un de la PNC.

S’agissant de ces jeunes qui circulent à longueur des journées dans la ville, Benjamin Alongaboni renchérit, « Tous ces badauds qui ne font rien et sillonnent la ville toute la journée sur le boulevard, seront tous arrêtés et misent dans un endroit sérieux pour répondre de leurs actes. Il est strictement interdit de le voir circuler dans la ville ». Cette est également prise pour les revendeurs.

Peter Kazadi interdit, également, tout attroupement dans la ville, plus question d’avoir 5 ou 6 personnes.

La Police annonce une action renforcée pour rétablir l’ordre après les récents événements, le Commissaire divisionnaire de la Police martèle sur le fait que plus rien ne sera comme avant car la police passe à la vitesse supérieure suite aux actes commis durant ses deux jours en plein centre ville, la vie doit reprendre son court normal.

« L’acte posé durant les deux jours a été largement suivi à travers les réseaux sociaux et tout le monde a compris le message, il est temps d’arrêter et laisser les choses allé normalement, plusieurs personnes ont droit de travailler» conclut-il.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *