Échos des partis politiques : Le C.N.R pour la réélection de Félix Tshisekedi en 2023

Le Vice premier ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, Daniel Asselo, vient de notifier, par l’entremise du secrétaire général de ce ministère, les co-fondateurs du parti politique Congrès National pour la République,  » C.N.R », en sigle sur l’existence de leur parti politique.

Ce parti qui se veut de la sociale-democratie a déjà annoncé ses couleurs en annonçant son soutien à l’actuel chef de l’état Félix Tshisekedi.

Faire réélire Félix Tshisekedi en 2023

Félix Tshisekedi, Autorité morale du C.N.R

Les co-fondateurs de ce jeune parti proche de l’Union sacrée comptent faire réélire l’actuel chef de l’état Félix Tshisekedi comme Président en 2023. Ils soutiennent, mordicus que, le premier mandat du fils Tshisekedi n’a pas été capitalisé suite à plusieurs pesanteurs dont le blocage monté de toute pièce par le FCC alors ancien allié, la COVID-19, les innombrables incursions à l’est sans compter la guerre en Ukraine.

C’est pourquoi, ce parti qui fera, incessamment, sa sortie officielle, appelle tous les congolais à adhérer à cette cause noble pour un Congo véritablement bâti sur l’état de droit. Il faut annoncer aussi que le C.N.R qui est du courant sociale- Démocratie prône une réelle redistribution juste et équitable du revenu comme le dit son Président national, Me Clément Kitengye-Kisaka dans un tweet :

« Objectif 2028 : Congolais, travaillons, davantage, non seulement, pour que le budget de notre pays, la RdC, augmente de manière exponentielle à 50.000.000.000 $ (Cinquante milliards d’USD) d’ici 2028, mais également pour une réelle redistribution juste et équitable du revenu« .

Me Clément Kitengye-Kisaka, Président national C.N.R

De la nomenclature du parti

Logo du parti

Le parti Congrès National pour la République est dirigé par les personnes dont les noms et fonctions suivent :

  1. Président national : Me Clément KITENGYE-KISAKA ;
  2. Secrétaire général : Monsieur Benjamin WENGA BASUBI ;
  3. Secrétaire général adjoint chargé des relations avec les Partis, fédération, Regroupements politiques et autres structures, à l’intérieur, comme à l’extérieur :Honorable Patrick MANGAY MUMVUNGA TALATALA ;
  4. Secrétaire général chargé des questions idéologiques, administratives, juridiques et politiques :
    Me Didier NDANGI BAZEBANZIA 

Avec ce nouveau souffle, les chances de l’élection de Félix Tshisekedi ne font kiqu’augmenter au vue de l’expérience politique et le savoir faire des cadres de ce nouveau courant politique.

Duc in altum !

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *