Bureau définitif du Senat: l’USN se prépare, le Fcc s’abstient


Après la démission, la semaine dernière, de la quasi-totalité du bureau Thambwe Mwamba au Sénat, l’heure est aux tractations pour la formation du nouveau bureau définitif. Toute la semaine qui se termine, des tractations sont allées bon train dans le camp de l’Union sacrée de la Nation en vue de la formation du ticket pour les postes restés vacants.
Sur le cas de Samy Badibanga, les Sénateurs acquis à la nouvelle mouvance tshisekediste avaient déjà fait bloc en sa faveur. Après avoir rejeté la première pétition qui le visait suite au désintéressement des pétitionnaires, ces Sénateurs se disent déterminé à mettre leur majorité (64 Sénateurs sur 109) dans la balance pour maintenir le premier vice-Président à son poste.
Du reste, Samy Badibanga a saisi la Cour constitutionnelle pour contester la nouvelle pétition le visant. Ceci au motif, entre autres, qu’on ne peut pas, au cours d’une même session, lancer deux pétitions contre une même personne et pour les mêmes motifs.
Quant au prochain ticket USN, nos sources indiquent que l’ancien informateur, Bahati Lukwebo, lui-même pressenti candidat au perchoir, devrait conduire les Sénateurs USN ce week-end auprès du Chef de l’État pour les derniers réglages avant l’élection qui pourrait intervenir la semaine prochaine. On fait savoir aussi que la composition de ce ticket devra tenir compte de la géopolitique (représentativité provinciale) et du poids politique des groupes prétendants.
Côté FCC, certains communicants ont laissé entendre que ce regroupement kabiliste pourrait ne pas présenter de ticket et ne donner aucune consigne de vote. Un porte-parole, qui s’est exprimé à partir de Lubumbashi, a justifié cette posture par leur volonté de ne pas cautionner ce qu’ils considèrent comme une dictature qui s’installe en participant à cette élection.
Lors de la dernière plénière, l’USN avait revendiqué 64 Sénateurs contre 44 pour le FCC, sans compter le Sénateur à vie. Avant, le FCC avançait autour de 88 Sénateurs.
JEK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.