Urgent/Tshopo : L’entreprise XIANG JIANG MINING doit évacuer ses dragues de Basoko

1 0
Read Time:1 Minute, 26 Second
Eve Bazaiba, VPM de l’environnement

Eve Bazaiba, la Vice Premier Ministre de l’environnement, vient de frapper fort sur l’aventure des chinois qui s’évertuent dans la riche province de la Tshopo, son environnement naturel. La brave dame, toujours égale à elle même, et sous l’impulsion du Chef de l’état, Félix Tshisekedi, à travers » le peuple d’abord », vient de signer au nom du gouvernement la décision d’évacuation des engins robotisés des chinois dans le secteur de Bangelema ce jeudi 27 janvier. Un vrai soulagement pour la population du territoire de Basoko qui a assez crié sur l’indifférence des décideurs de Kinshasa, en générale, et de leur soeur qu’elle ne voyait, désormais, qu’à travers les chaînes internationales et nationales, défendant, sans somnoler, les intérêts du Congo. Seulement voilà, la guerrière de la Tshopo attendait le moment opportun pour disperser les petits aventuriers chinois qui ont pris le gout de s’enrichir sur le dos des congolais au vu et au su de tout le monde. C’est à travers un tweet que la VPM de l’environnement a annoncé cette grande décision.

La VPM a tweeté :  » J’ai pris au nom du gouvernement la décision d’évacuation des dragues robotisées de l’entreprise Xiang Jiang Mining dans le secteur de Bangelema Mongandjo à Basoko pour pollution des eaux de la rivière Arwimi. L’entreprise est sommée de payer les pénalités et indemniser les victimes »

Une décision qui fera le bonheur de la société civile locale qui a écrit plusieurs fois en 2021 pour dénoncer. Il en va de même de la population qui a souffert de cette pollution.

Pour les observateurs, il y a lieu de rester prudent car son collègue des mines se voit opposer une résistance farouche des chinois dans d’autres territoires.

Valentin Kamundala

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %
societé