Sécurité: une collaboratrice du M23 dénichée dans les services de renseignements militaires à Kinshasa

Les services des renseignements militaires viennent de mettre la main sur l’une des collaboratrices du mouvement rebelle du M23 à partir de Kinshasa en la personne de l’adjudant chef CLARISSE MAHORO, depuis ce lundi 11 mars.

Celle-ci travaille à la Direction des Renseignements, plus précisément, à la 34e région militaire, Bataillon Quartier Général de la 34e région militaire. Agent du Directeur de Renseignement de la 34e région militaire affectée au poste frontalier de la Grande Barrière . C’est depuis 3 mois que MAHORO, une tutsi rwandaise, a subi une filature. Il a été établi qu’elle est en contact permanent avec des hauts cadres du M23. Elle a été surprise en flagrance pour la coincer une fois pour toute. Elle est, présentement, entendue par les services compétents.

Sphynxrdc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *