Revue du vendredi 29 septembre.

Plusieurs journaux parus ce vendredi reviennent sur une explosion accidentelle qui s’est faite au stade de l’unité à Goma au nord Kivu ce jeudi 28 septembre dans l’après midi.

Actualité.cd ouvre cette revue et note qu’une explosion accidentelle a ébranlé la ville de Goma ce jeudi, provoquant des dommages matériels et des victimes. Selon Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole du gouvernement militaire, les faits se sont produits aux environs de 16 heures, lorsqu’une roquette RPG 7, détenue par un membre des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à bord d’une Jeep Militaire, a été involontairement déclenchée à la suite d’un incident sur la route, près du rond-point communément appelé INSTIGO.
La roquette a atterri dans le stade de l’Unité, occasionnant des blessures à 12 personnes, dont 11 civils et le militaire en possession de l’arme. Tous les blessés ont été rapidement évacués vers l’Hôpital Provincial pour y recevoir des soins médicaux. Malheureusement, l’un des blessés a succombé à ses graves blessures.
Le Gouverneur Militaire Ad Intérim de la Province du Nord-Kivu, le Général Major Peter Cirimwami exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et appelle la population à maintenir le calme et la sérénité en cette période éprouvante.

Radio Okapi.net indique pour sa part que’une personne est morte et onze autres ont été blessées dans une explosion accidentelle au stade de l’Unité à Goma, ce jeudi 28 septembre dans l’après-midi.
Selon un communiqué de l’armée, l’incident a eu lieu à 16hOO.
« Une roquette RPG 7 que détenait un soldat des FARDC se trouvant à bord d’une jeep militaire au niveau du Rond-point Instigo a lâché par inadvertance après que le véhicule a bondi sur la chaussée », relate ce communiqué signé par le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu, lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaiko. Le projectile a atterri sur le terrain de football, rapportent des témoins.
Sur le champ, douze personnes ont été blessées ( onze civils et le militaire détenteur de la roquette). Acheminées à l’hôpital provincial, l’une d’elles a succombé.

Dépêche.cd ajoute que d’après le communiqué de l’armée, cet incident s’est produit après qu’une jeep militaire ait bondi sur la chaussée au niveau du rond-point Instigo avec immédiatement la sortie de la roquette jusqu’au stade de l’amitié de Goma, où une équipe s’entraînait.
Le porte-parole des FARDC, lieutenant -Colonel Guillaume Njike Kaiko a également indiqué que tous les blessés ont été acheminés à l’hôpital provincial où ils ont pris en charge.

7SUR7.cd rajoute également que le gouverneur dit présenter ses compassion aux familles et appelle la population au calme. Pour l’instant, le stade de l’unité est fermé au public et les services de déminage y ont été déployés. Parmi les victimes, figure des joueurs de football qui étaient en plein entraînement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*