Revue du lundi 7 février

1 0
Read Time:3 Minute, 21 Second

Le Conseiller spécial du Chef de l’état, François Beya interpellé à l’ANR. L’information, relayée par plusieurs médias, a été confirmée hier dimanche à « RADIOOKAPI.NET », par le Coordonnateur de l’ACJ, Georges Kapiamba.  

L’ACAJ ajoute « OURAGANFM.CD », s’est assurée que la détention et l’interrogatoire à l’ANR se passent dans le strict respect des droits de l’homme. 

D’après Georges Kapiamba, cité par « POLITICO.CD », François Mwamba a été notifié d’être soupçonné d’avoir participé à des réunions mettant en cause la sécurité de l’état.

François Beya, ajoute « CAS – INFO.CA », est aussi reproché d’avoir orchestré plusieurs dossiers politiques moins propres. Il serait également à la base de la vente et ou exploitation illégale des carrés miniers riches en uranium par la Corée du Nord. Ce dossier a été intercepté par l’Ambassade des Etats-Unis, conclu ce média en ligne. 

Alors que François Beya aura déjà totalisé 48 heures de détention dans les locaux de l’ANR, « AFRICANEWS » pense que la logique voudrait qu’il soit déféré devant le Parquet ou son juge naturel. 

A en croire « RFI », une commission d’enquête doit l’entendre aujourd’hui. 

Au sujet des rumeurs sur le coup d’état, Félix Tshisekedi a écourté son séjour en

Ethiopie, où il prenait part au sommet de l’Union Africaine, révèle « ELECTIONNET.COM »

Ce que dément l’entourage du désormais ex-président de l’Union Africaine. Un des conseiller de Félix Tshisekedi a déclaré à « ACTUALITE.CD » que le chef de l’état est rentré selon le programme établi. Il n’avait plus rien à faire à AddisAbeba, a-t-il précisé. 

Pendant ce temps, « OPINION-INFO.CD » révèle le dispositif sécuritaire a été renforcé hier dimanche à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga. Les militaires, lourdement armés, précise ce média en ligne, étaient visibles dans des coins chauds et stratégiques de la capitale cuprifère.

Un député provincial aux arrêts à Goma. Il s’agit, selon « 7SUR7.CD », de JeanPaul Paluku Ngahangodi, arrêté hier dimanche. D’après sa cellule de communication, le motif de son arrestation et sa détention n’a pas encore été communiqué et cet élu du peuple n’a reçu aucune invitation des autorités judiciaires. 

Le Député provincial Homer Bulakali a déposé vendredi dernier une plainte contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu au parquet général de Bukavu. Sur cette plainte, rapporte « ACTUALITE.CD », plusieurs griefs sont mis en charge du gouverneur déchu Théo Ngwabidje, notamment le pillage et la haute trahison.

Assassinat de Moise Kabagambe au Brésil, des centaines de personnes ont manifesté samedi dernier dans ce pays pour demander justice pour le jeune Congolais, battu à mort le 24 janvier sur une plage de Rio de Janeiro, un drame qui a mobilisé de nombreuses personnalités, rapporte « AFP »

Election des gouverneurs. La CENI a lancé samedi dernier à Kinshasa la session de formation des formateurs des membres des Bureaux de réception et de traitement des candidatures, pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces. Ce calendrier, rappelle « RADIOOKAPI.NET », fixe ces élections au 6 avril prochain. 

Au sujet de la feuille de route de la CENI, Félix Tshisekedi demande à toutes les institutions impliquées de contribuer à la réussite du processus électoral. Pour le chef de l’état, écrit « OKAPINEWS.NET », la mise en œuvre de cette feuille de route ne sera possible que si les parties prenantes sont à la hauteur des contraintes ou des défis aussi bien politiques, sécuritaires, techniques, financiers que sanitaires. 

La grève décrétée par les chefs des travaux et assistants de l’ESU n’est pas levée, contrairement à ce que racontent certains médias. Dans une mise au point faite hier dimanche, le Président national du syndicat national des chefs des travaux relayé par « ACTU7.CD », a fait savoir qu’un protocole d’accord avec le Gouvernement a été signé afin d’apurer les affaires de l’année académique 2020 – 2021.  

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
societé