Revue du lundi 01 avril.

Les déclarations du secrétaire général de l’udps Augustin Kabuya ce weekend concernant l’ancien président Joseph Kabila font la Une des journaux parus ce lundi 01 avril 2024.

Le Secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a mis du feu lors d’une matinée politique animée devant le siège de son parti, sur la 10ème Rue/Limete, samedi 30 mars. « L’ancien président de la République a fui le pays, car c’est lui qui est derrière la guerre qui sévit dans l’Est de la République Démocratique du Congo », a déclaré Augustin Kabuya, cité par Congo Nouveau.

A cette occasion, poursuit le journal, il a fait allusion aux jeunes du parti de Joseph Kabila, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie(PPRD), qui ont rejoint la rébellion de Corneille Nangaa.

La réaction du camp ne s’est pas fait attendre. « Les Congolais ont compris le mode opératoire de l’UDPS : se plaindre et accuser faussement les autres », rétorque la conseillère en communication de Joseph Kabila, Barabara Nzimbi, citée par Forum des AS.

«Les propos irresponsables de M. Kabuya de l’UDPS frisent la folie. Le seul chef d’Etat de toute l’histoire de la RDC à organiser des élections démocratiques, ensuite une alternance pacifique qui a eu pour premier bénéficiaire ce même parti, peut fuir, mieux abandonner ce pourquoi il s’est investi toute sa vie ? Ou encore être à la base d’une quelconque déstabilisation de cette même nation ? C’est incohérent de réfléchir dans ce sens», a fait savoir Barbara Nzimbi.

Dans ces conditions, Africa News constate que ça tire de partout : « Tshisekedi s’en prend à la communauté internationale, le Cardinal Ambongo critique violemment le pouvoir, Kabuya charge Kabila, Deo Kasongo fusille la CENI… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *