RDC/POLITIQUE : La date du 06 avril déclarée chômée et payée par le chef de l’État, l’ANADEC se réjouit et s’en octroie la paternité.

Docteur Ivan ILUNGA NGINDU NKOY, sécrétaire général de l’alliance des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo ANADEC en sigle, s’était confié à la presse locale ce mercredi 07 Avril 2021, avec une éloquence comme tout bon parleur, ce kabiliste endurcit a répondu à toutes les questions avec aisance et un esprit démocratique, surtout que l’actualité de ce début de semaine a été marquée par la cérémonie de l’inauguration du mausolée de centenaire de Mfumu Kimbangu érigé à Nkamba nouvelle Jérusalem, une actualité qui a rencontré la position de l’ANADEC prise il y a longtemps, laquelle position viserait à pérenniser le combat de Simon Kimbangu.
« L’ANADEC salue la décision du chef de l’État, celle de déclarer la journée du 06 Avril fériée, chômée et payée, cette dernière symbolise beaucoup pour notre parti, car Simon Kimbangu Kiangani restera une icône pour nous tous, non seulement au sein du parti, mais plutôt pour le monde entier et particulièrement au peuple noir. » A-t-il déclaré.

Docteur Ivan ILUNGA NGINDU NKOY, nationaliste de son état, héritier du combat politique de Joseph Kabila kabange, celui de voir les congolais vivre en paix, très touché de la situation sécuritaire à l’est de la République, appelle à la pacification de ce coin du pays,
« l’ANADEC a axé ses activités du mois d’avril à la sécurité à l’Est du pays, le président de la chambre basse du parlement Christophe Mboso N’kodia ferait mieux de demander à la Monusco de quitter le sol congolais, s’arrêter seulement à dénoncer les députés de l’est que je ne défends pas ici, serait une occasion de donner encore des béquilles au Rwanda, Ouganda et les autres pays voisins qui entretiennent ces groupes armés, l’ANADEC demande également qu’on cesse des menaces Inutiles à l’endroit des jeunes des mouvements citoyens qui sont fatigués de la guerre de Beni, Butembo, Bunia, Djougou etc. » A-t-il ajouté.

Concernant le gouvernement Sama LUKONDE qui peine à faire son entrée imminente, Docteur Ivan ILUNGA NGINDU Nkoy sentinelle de la République, craind de voir la RDC retomber dans les erreurs du passé qu’on a connu avant la sortie du gouvernement Ilunkamba.
« Si Vital Kamerhe est aujourd’hui en prison c’est parce-qu’il y avait un gouvernement réputé démissionnaire qui ne pouvait prendre aucune grande décision, Sylvestre Ilunga ne peut en aucun cas prendre des risques tout en décidant face aux grands dossiers, avec le projet Tshilejelu, nous risquerons de revivre 100 jours bis. » Conclut-il.

Signalons que l’alliance des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo est parmi les partis kabilistes patentés qui demeurent jusqu’à preuve du contraire fidèle à Joseph Kabila kabange président de la République honoraire.

Oscar Lukusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.