RDC: Pius Muabilu salue la concrétisation du port en eau profonde de Banana par le chef de l’état Félix Tshisekedi

RDC: Pius Muabilu salue la concrétisation du port en eau profonde de Banana par le chef de l’état Félix Tshisekedi

0 0
Read Time:2 Minute, 29 Second
Pius Muabilu, Ministre d’état à l’urbanisme et Habitat

Le Ministre d’état à l’urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, est l’un des hommes les plus heureux de la République Démocratique du Congo à assister de leur vivant à la pause de la première pierre par le chef de l’état, Félix Tshisekedi, de la construction du port en eau profonde de Banana à Moanda dans la province du Kongo central ce lundi 31 janvier.

A cet effet, en vrai homme d’État, ce dernier n’a pas manqué de mot pour exprimer sa grande satisfaction comme on peut le lire dans ce tweet :

Je salue la politique volontariste de désenclavement de la République Démocratique du Congo conduite par le chef de l’état Félix Tshisekedi. L’apport de cette infrastructure portuaire sur le social, l’économie et la compétitivité de la RDC est indéniable”.

Félix Tshisekedi lance les travaux à Moanda

Le Président Félix Tshisekedi a lancé ce lundi 31 janvier à Moanda les travaux de la construction du port en eau profonde de Banana. Ces travaux, selon le ministre du Transport, Chérubin Okende, prendront deux ans. 

Le gouvernement congolais et la société émiratie Dubaï Port World avaient signé le 11 décembre la convention de collaboration pour la construction du port en eaux profondes de Banana. 

Il s’agit d’un investissement estimé à 1,3 milliard de dollars américains qui devra démarrer, selon la volonté du Président de la République, en début de l’année 2022 en tenant compte des dispositions légales et techniques pour l’acheminement des matériaux. 

Cette signature était intervenue après un réajustement de cette convention tel que voulu par le Chef de l’État Félix Tshisekedi en mai 2021. 

Le réajustement a consisté en une reconsidération des intérêts de chaque partie au contrat en rééquilibrant leurs avantages respectifs. 

Pour le chef de l’État, ce projet doit développer les capacités de la République démocratique du Congo en termes de commerce et logistique tout en accompagnant la croissance du pays et en jouant un rôle capital dans l’intégration régionale. Ce port va offrir au pays une ouverture sur la mer avec la capacité de recevoir des navires de plus grande capacité. 

 « La construction d’un port en eau profonde à Banana est un grand atout pour notre pays, car elle permettra assurément d’accroître le volume des échanges commerciaux internationaux et ainsi permettre à ce que nous puissions nous présenter dans le rendez-vous de l’intégration africaine avec des atouts bien renouvelés et bien assumés de la République. Elle nous permettra également de développer une zone industrielle et logistique ainsi que la création conséquente des emplois en RDC », avait indiqué le ministre du transport, Chérubin Okende. 

D’après les estimations préliminaires de la firme DP World, les travaux de construction de ce port en eaux profonde pourraient prendre deux ans. La première phase de ce projet prévoit de construire un quai de 600 m2 et de 25 hectares d’espace de stockage. 

Sam Nzita

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Business Commerce Diplomatie Economie Habitat Infrastructures politique société Societe kinshasa