Le Président de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, Remy Ngoy Lumbu exprime sa reconnaissance au Premier Ministre Sama Lukonde

Le Président de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, Remy Ngoy Lumbu exprime sa reconnaissance au Premier Ministre Sama Lukonde

0 0
Read Time:1 Minute, 20 Second

Kinshasa, le 26 mars 2022

Elu récemment Président de la Commission Africaine de Droits de l’Homme et des Peuples, Remy Ngoy Lumbu est venu remercier le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge pour l’appui du gouvernement congolais à sa candidature lors des élections pour accéder à ce poste. C’était au cours d’une audience qui lui a été accordée par le chef du gouvernement samedi 26 mars 2022 à la primature.

A la lumière de la charte africaine des droits de l’homme, la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples qui a été mise sur pied le 2 novembre 1987 à Addis-Abeba en Ethiopie, est chargée principalement de la protection des droits de l’homme et des peuples, de la la promotion des droits de l’homme et de l’interprétation de la charte africaine.

La présence de ce digne fils du pays dans cette commission contribuera au renforcement de l’image de la RDC et de son rayonnement dans les instances internationales. Il faut noter par ailleurs que Remy Ngoy Lumbu occupe le poste de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples pour le compte de la RDC. Sa candidature a été adoptée lors du Conseil des ministres de vendredi 28 août dernier.

Docteur en droit, le professeur Remy Ngoy Lumbu occupait déjà le poste de Vice-président de cette commission de l’organisation continentale avant son élection comme président.

Il faut aussi signaler que le gouvernement congolais envourage les experts congolais à accéder à des postes de responsabilité au niveau des institutions internationales.

Cellule de communication de la Primature.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Diplomatie politique société Societe kinshasa