La France se positionne comme avocat de la République démocratique du Congo

Le Chef de l’Etat reçoit la secrétaire d’Etat française dans son bureau

La France défendra toujours, sur le plan dilomatique, la République démocratique du Congo, a affirmé, mercredi, à l’issue de sa rencontre avec le Président Félix Tshisekedi à la Cité de l’UA, le secrétaire d’Etat française, Chrysoula Zacharopoulou, en séjour de travail à Kinshasa, a appris l’ACP de la Présidence.

« La France a défendu et défendra toujours la République Démocratique du Congo », a déclaré au sortir de l’audience, la Secrétaire d’Etat  chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, faisant allusion à l’implication de son pays dans la levée, par le Conseil de sécurité, de l’embargo sur l’achat d’armes.

« Les M23 doivent cesser les combats, de même que le soutien que le Rwanda apporte. Nous devons en finir avec la répétition de l’histoire dans cette région. », a-t- elle martelé.

La situation sécuritaire dans la partie orientale de la RDC et le partenariat entre les 2 pays dans plusieurs domaines ont été également au menu de leurs entretiens, a fait entendre la source.

La rencontre Félix Tshisekedi – Chrysoula Zacharopoulou intervient au lendemain de la fin du régime de notifications récemment imposées à la RDC, par le Conseil  de sécurité des Nations Unies, en cas d’achat d’armes et des matériels militaires.

L’intervention de la représentation française durant le vote de cette levée, par les membres permanents de ce Conseil, a été déterminante pour aboutir au résultat de ce jour.

Arrivée mardi à Kinshasa, par le Beach Ngobila, la secrétaire d’Etat française, approchée par la presse locale, a déclaré notamment que « la situation à l’Est de la RDC est insupportable, inacceptable et  tragique », et que le Rwanda devra « cesser son soutien au M23 ».

ACP/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *