Kasaï-Central : la SCED s’oppose aux reports à répétition de l’élection des gouverneurs des provinces

Kasaï-Central : la SCED s’oppose aux reports à répétition de l’élection des gouverneurs des provinces

0 0
Read Time:1 Minute, 14 Second

Le centre de vote de l’institut Kele Kele de Kananga, province du Kasaï-Central, le 30 décembre 2018. Radio Okapi/Ph. Joël Bofengo 

La Société congolaise pour l’Etat de droit (SCED) a fait savoir sa désapprobation face aux reports à répétition de l’élection des gouverneurs des provinces, dans un communiqué publié vendredi 25 février par son directeur général. Elle juge non convaincants les deux motifs brandis par la Commission nationale électorale indépendante(CENI), à savoir le respect de la procédure de décaissement des fonds à la Banque centrale du Congo (BCC) et le souci d’inclusivité.

Me Dominique Kambala, Directeur général de la SCED, propose une procédure d’urgence, en ce qui concerne le décaissement des fonds.

Pour lui, le respect de la procédure prônée dans le décaissement des recettes vise tout simplement à retarder la vie des provinces et cela pose un problème.

S’agissant du principe d’inclusivité, rien n’indique que ce motif est valable, affirme-t-il, avant d’ajouter : « Nous estimons que ce sont des motifs qui n’ont pas été suffisamment motivés et notre sentiment est que la société congolaise commence à émettre des doutes sérieux sur l’intégrité et l’indépendance de la CENI. »

Au-delà de ces doutes, la SCED, par la voix de son président, désapprouve « cette culture du non-respect de la parole donnée qui n’a plus droit de cité en RDC».

Radiokapi.net

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Administration politique societé société