Epst: willy Bakonga à la barre

Le Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel de la République Démocratique du Congo, Willy Bakonga comparaîtra ce vendredi dans le procès sur le détournement des fonds alloués à l’enseignement et sabotage de la gratuité de l’enseignement ce vendredi 5 mars à la prison centrale de Makala. Ce procès aura une particularité car les présumés 17 detourneurs des fonds alloués à l’enseignement et sabotage de la gratuité seront jugés devant les caméras de la chaîne nationale, la Rtnc. Il fait souligner que le rapport publié par l’inspection générale de finances du 18 novembre 2020 faisait état des plusieurs milliers de dollars et avait ainsi conduit l’inspecteur général de l’Epst, Michel Diamba en prison le 29 janvier. La Banque mondiale avait exigé ,pour sa part, la traque de tous les délinquants qui auraient saboter la gratuité. Un enseignant de l’école St Pierre dans la commune de Kinshasa estime que l’actuel ministre de l’Epst, Willy Bakonga, ne sortira pas indemne de cette affaire: » Il a trop abusé de son pouvoir en prenant l’enseignement comme sa propre poche de culotte ».

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.