Élections des gouverneurs et vice Gouverneurs: pourquoi Déo Kasongo fait peur ?

Candidat Gouverneur pour la ville province de Kinshasa, Deo Kasongo vient d’être écarté ce vendredi 29 mars de la course par la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Dans son compte X, le jeune et noble entrepreneur, parmi les plus brillants de sa génération, n’a pas tardé pour recadrer les choses. Dans son calme olympique, l’initiateur de Showbuzz a conclu que c’est la peur de ses adversaires. Il promet, à cet effet, d’introduire un recours en bon et due forme:

« Alors que nous avons déposé le même jour que les autres candidats, on essaie de m’écarter de la course pour la énième fois. Je comprends que la crédibilité de ma candidature fait peur », dénonce -t-il.

Un recours illico presto

Très optimiste et confiant à son Dieu, Déo Kasongo promet de faire un recours le plus tôt possible: « Je vais faire un recours en bonne et due forme et nous devons tous ensemble faire confiance en la justice de notre pays, qui saura dire le bon droit. Dieu reste sur son trône, au-dessus des hommes. Je Suis Prêt ».

Si les raisons de l’irrecevabilité de la candidature de Déo Kasongo ne sont pas encore connues, l’on peut bien déduire qu’il reste le seul candidat gouverneur de la ville province de Kinshasa à présenter des atouts valables pour redresser ce mégapole. L’on peut noter aussi une série d’acharnement, d’intimidation et autres menaces à l’endroit de ce jeune cadre. De quoi dire que DK fait, effectivement, peur. Il faut rappeler qu’il a subi le même sort que l’ancien conseiller spécial du chef de l’état, Vidiye Tshimanga, lui aussi candidat gouverneur pour la ville province de Kinshasa.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *