Élection 2023 : Ce démenti de Nicolas Kazadi sur le retard

À approximativement 3 semaines de la tenue des élections en RDC, le gouvernement congolais s’engage à respecter ses engagements envers la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) en poursuivant comme convenu le décaissement de fonds en direction de cette dernière.

C’est la communication faite part Nicolas Kazadi, Ministre des Finances qui rapporte que près de la moitié du total de 300 millions de dollars que le gouvernement devait de nouveau décaisser pour honorer toute la facture électorale, soit 130 millions de dollars, est déjà dans les caisses de la CENI.

L’argentier Nationale n’a pas manqué de glisser un mot à ceux qui attendent un retard des élections.

« Ceux qui espèrent un retard des élections suite à un défaut des finances n’auront que leurs yeux pour pleurer » a-t-il déclaré.

Le budget global des élections est estimé à 1,1 milliard de dollars américains, soit plus de 200 millions de dollars de plus comparé aux scrutins de 2018.Cette augmentation fait suite à l’ajout des élections municipales qui vont se tenir le même jour que les élections présidentielles, législatives, nationales et provinciales en 2023.

 Une autre nouveauté sera, l’expérimentation des votes des Congolais à l’étranger dans cinq pays pilotes, notamment la France, la Belgique, l’Afrique du Sud, les États-Unis et le Canada.

À en croire les rumeurs qui faisaient état ces derniers jours du report des scrutins faute des moyens financiers, ce démenti du ministre vient taire les doutes et confirmé, sans aucun doute, la tenue des élections pour le 20 décembre.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *