Donatien Ngandu Mupompa s’en est allé. La presse congolaise est en deuil

T/ Donatien Ngandu Mupompa s’en est allé. La presse congolaise est en deuil. Elle vient de perdre l’un de ses grands chroniqueurs judiciaires. Il s’agit de notre confère Donatien Ngandu Mupompa du journal Le Potentiel. Après avoir célébré la victoire de l’équipe nationale de son pays; Mupompa ne pouvait jamais s’imaginait qu’il allait quitter la terre des hommes le lendemain matin.Comme une trainée de poudre ; la triste nouvelle annonçant le décès à 4 heures du matin du mardi 25 janvier 2021 a bouleversé plus d’une personne. Qu’en est-il au juste. Son fils inconsolable parle d’une crise qui l’a emporté. Ngandu Mupompa n’est plus. Il a changé d’adresse. Il vit désormais dans l’au-delà. Et pourtant; la presse congolaise souhaité encore le voir rédiger ses chroniques judiciaires dans un français châtié. Dans un style limpide; Mupompa savait décrypter les faits. Quelle perte pour la corporation? De toute façon ; le vin est tiré ; il faut le boire. Donatien est parti pour l’éternité. Impuissants; nous nous inclinons à la volonté de Dieu. Il a donné; il a récupérer. Que son nom soit loué. Ne perdons pas de vue que la mort est inhérente à la vie humaine. C’est pour cette raison que les Écritures saintes nous demandent d’être toujours prêts. Il y a deux ans mourait son épouse. Aujourd’hui; c’est son tour. Que Dieu protège les orphelins qu’ils ont laissé. Adieu Donatien Mupompa. Que ton âme repose en paix. Que la terre de nos ancêtres vous soit douce et légère. Albert Tshiambi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.