Différents mouvements séparatistes en RDC

Lorsqu’on parle sécessions en RDC, on pense surtout aux sécessions les plus médiatisées du Katanga et du Sud Kasaï. Or, l’analyse de l’histoire approfondie du pays démontre que durant les premières heures de l’indépendance, aucune province ne fut épargnée par les velléités sécessionnistes.

En inventoriant les différents mouvements séparatistes,  nous voudrions faire voir aux jeunes mbokatiers le parcours entrepris par la RDC, avant d’arriver à l’unité.

Province de l’Equateur

D’avril 1963  au 30 juillet 1963 au sein de la province du Moyen Congo : Sécession de la province de Bumba présidée  par Denis Akundji.

Province du Kasaï.

–   7975db1d3b2a4ce4       Du 9 août 1960 au 30 décembre 1961 : proclamation de l’Etat autonome du Sud Kasaï présidée par Mulopwe Albert Kalonji Ditunga.

–          De janvier 1963 à avril 1964 : Le Sankuru  en rébellion est présidé par Athanase Ndjadi.

–          De 1962 à 1965 : Convoité par les provinces de Lualaba au Katanga, Luluabourg au Kasaï, et Sud Kasaï, Mwene Ditu est décrété Territoire contesté .Durant cette période, il a été dirigé par des Administrateurs spéciaux :Daniel IlongaAntoine PanzoutLouis Abdala et le commissaire de la République Michel Ndju.  Il sera rattaché au Sud-Kasaï en  février 1966.

Province du Katanga.

      MT.14

–   Du 11 juillet 1960 au 12 janvier 1963 : Sécession du Katanga sous la présidence de      Moïse Tshombe.

–   Du 26 avril au 22 juin 1963 : La sécession est présidée par Gogefroid Munongo,Jean Baptiste Kibwe, et Joseph Kiwele durant l’emprisonnement de Moïse Tshombe.

–   Du 20 octobre 1960 au 31 mars 1961 :Proclamation de la province du Lualaba par la rébellion des Balubakat, présidée par Prosper Mwamba Ilunga.

Province de Léopoldville.

Diomi Gaston

– Du 11 juin au 29 juin 1960 : Sécession de la province du Congo présidée par Gaston Diomi.

–  Du 17 juin 1960 à fin 1960 : Sécession du Nord Kwilu présidée par Gaston Midu.

–  De janvier 1964 à juin 1965 : Le Kwilu est sous contrôle deimage005-copie-1 l’administration de la rébellion sous le commandement en chef de Pierre Mulele.

Province du Kivu.

–  Du 26 juin 1960 à juillet 1960 : Clément Walubali est président de la Province sécessionniste du Maniema.

–  1961 : Antoine Omari est président de la Sécession du Maniema, sponsorisée par la Sécession Katangaise.

–   Du 24 juillet 1964 à octobre 1964 : Charles Malembe gouverne la partie du Kivu occupée par les rebelles.

Province Orientale

–  Août  au 23 août  1964 : le Gouvernement Révolutionnaire est présidé par Alphonse Kinga.

–  1 sept. à  nov, 1964 : François Sabiti est placé à la tête du Conseil Exécutif du Gouvernement Révolutionnaire.

Avec Mbokamosika.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *