Diébédo Francis Kéré, premier africain à remporter le prix le plus prestigieux de l’architecture

Diébédo Francis Kéré, premier africain à remporter le prix le plus prestigieux de l’architecture

0 0
Read Time:2 Minute, 6 Second

L’architecte burkinabé Diébédo Francis Kéré a reçu mardi le prix Pritzker, la récompense la plus prestigieuse de l’architecture. Il devient ainsi le premier Africain à remporter ce prix en 43 ans d’existence.

L’architecte de 56 ans, qui possède la double nationalité burkinabé et allemande, a été récompensé pour ses conceptions novatrices « durables pour la terre et ses habitants.

M. Kéré a déclaré qu’il était « l’homme le plus heureux de la planète » d’avoir remporté ce prix, généralement baptisé le « Nobel de l’architecture. »

« J’ai le sentiment d’un honneur immense, mais aussi d’une responsabilité », a-t-il confié à l’AFP à Berlin.

L’architecte primé, originaire de Gando, au Burkina Faso, est devenu le premier architecte africain à concevoir le prestigieux pavillon de la Serpentine à Kensington Gardens, Hyde Park, dans le centre de Londres, en 2017. Le pavillon de la Serpentine Gallery est un bâtiment temporaire conçu chaque année par un architecte de premier plan.

Fils d’un chef de tribu, Kéré est diplômé de l’Université technique de Berlin, où il a étudié l’architecture. Il a également reçu une formation de charpentier et, à 18 ans, a obtenu une bourse pour étudier la menuiserie en Allemagne, où il a découvert son amour pour l’architecture et a abandonné la menuiserie. Kéré, qui a été professeur invité à la Graduate School of Design de l’université de Harvard, est principalement basé à Berlin, en Allemagne, où il a établi son cabinet, Kéré Architecture, en 2005.

Il est également très impliqué dans les efforts de développement déployés dans son pays natal. En 1998, il a participé à la construction d’écoles publiques au Burkina Faso en utilisant des matériaux et une main-d’œuvre disponibles localement, dans le cadre d’une approche écologiquement durable. Il a également construit des écoles, des logements, des établissements de santé et est à l’origine de bâtiments civiques et d’espaces publics dans toute l’Afrique, notamment dans son pays, le Burkina Faso, au Mali, au Bénin, au Togo, au Soudan, au Kenya et au Mozambique.

Parmi les autres travaux importants de l’architecte figurent l’espace d’exposition permanente du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, à Genève, en Suisse, le développement du port de Zhou Shan, en Chine, et le parc national de Bamako, au Mali. Il est lauréat du prix Aga Khan d’architecture et du prix mondial d’architecture durable.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Industrie Infrastructures Sciences societé société