RDC: Ramassage de déchets ménagers, la FEC s’insurge contre le monopole accordé « illégalement » à Miss Propre

RDC: Ramassage de déchets ménagers, la FEC s’insurge contre le monopole accordé « illégalement » à Miss Propre

0 0
Read Time:1 Minute, 13 Second

Mécontent, le patronat estime que cette décision « illégale » prise par la Commissaire générale en charge de l’Environnement et Aménagement de la ville de Kinshasa viole la Constitution de la RDC ainsi que certaines autres lois du pays.

Ainsi, la FEC adresse un recours gracieux contre cette décision jugée non conforme à la loi. A travers ce recours, la FEC veut obtenir le report de la décision afin de donner la chance à toutes les PME qui veulent concourir.

« En vertu de l’article 150 de la loi-organique du 15 octobre 2016 portant organisation, compétence et fonctionnement des juridictions de l’ordre administratif, la Fédération des entreprises du Congo a l’avantage de vous saisir afin d’introduire un recours gracieux tendant à obtenir que soit reportée votre décision émanant de votre lettre n°003/GPK/CAB/CCENAV/FBS/YBB/2022 du 12 janvier 2022, en rapport avec la mise en œuvre du programme Gombe Bopeto qui confie le monopole de la collecte et de l’évacuation des déchets ménagers et assimilés dans la commune de la Gombe à l’entreprise Miss Propre », écrit la FEC.

Du côté du Gouvernement provincial de Kinshasa, aucune réaction n’a encore été enregistrée jusqu’à présent. Les quelques responsables contactés se sont contenté d’affirmer que cette décision a été prise par l’exécutif provincial afin d’éviter la cacophonie observée depuis quelques temps dans le ramassage d’ordures ménagères à Kinshasa.

Olivier KAFORO

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Economie Environnement Finances societé société Societe kinshasa