Desserte électrique à Kisangani : arrivée des pièces de la turbine No1 à la SNEL Tshopo(vidéos)

Dans le cadre d’une collaboration fructueuse entre la République Démocratique du Congo (RDC) et le Royaume de Belgique, une étape cruciale vient d’être franchie avec l’arrivée des équipements pour la turbine numéro 1 de la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Les matériels nécessaires au reconditionnement, transportés par un gros porteur de l’armée belge, ont été réceptionnés à Likasi, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour la fourniture d’électricité dans la région.
L’événement a été salué par des dignitaires de haut rang, notamment l’ambassadeur de la Belgique en RDC, Roxane de Buldering, qui a accompagné personnellement les équipements, ainsi que la gouverneure de la province de Tchopo, Madeleine Nikomba. Ils ont supervisé la réception des pièces cruciales en présence de représentants de la Société nationale d’électricité (SNEL SA) et d’Enabel, l’agence belge de développement.


Malgré des délais serrés, les efforts conjoints des experts de la Gecamines et de la SNEL ont permis de mener à bien les travaux de réparation à Likasi. Prosper Ntema Kiyayila, manager d’Enabel Tchopo – Sud-Kivu, s’est félicité de cette avancée majeure, soulignant la coopération étroite entre les parties impliquées.
« L’aboutissement de cette réparation est également un témoignage de l’engagement continu envers le développement énergétique de la région », a souligné Alphonse Kitambala, directeur régional Nord-Est de la Snel, exprimant sa gratitude envers le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, ainsi que la gouverneure de province, Madeleine Nikomba, et le directeur général de la SNEL, Fabrice Lusinde wa Lusanga. Leur détermination à améliorer l’accès à l’électricité souligne l’importance de telles initiatives pour soulager les communautés locales.
Avec la remise en service réussie de la première machine et la troisième, totalement soutenue par la SNEL, la capacité de la centrale hydrographique de la Tchopo devrait passer de 6 à 19 MW dans un proche avenir. Cette augmentation significative de la capacité de production d’électricité promet d’apporter des avantages tangibles aux habitants de la région, ouvrant la voie à un développement économique durable et à une amélioration de la qualité de vie.
La direction générale de la SNEL SA, avec Fabrice Lusinde à sa tête, promet de matérialiser la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, qui ne jure que sur le bien-être des populations congolaises.

Sphynxrdc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *