CAN 2023 : la Guinée équatoriale en taille patron, le Nigeria crée la sensation, le Ghana et l’Égypte se neutralisent, les stats ( vidéo)

La deuxième journée de la phase de groupes de la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations a démarré ce jeudi 18 janvier 2024. À Abidjan, au stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, c’est par une affiche entre guinéens qu’est lancé ce sixième jour de coupe d’Afrique. D’un côté la Guinée Équatoriale fort de son nul face au Nigeria et de l’autre la Guinée-Bissau défait par la Côte d’Ivoire (0-2) lors de la première journée.

Dominé dans le jeu par leurs adversaires, les Nzalang National vont faire preuve d’efficacité chirurgicale.

Sur la première vraie occasion du match, le capitaine de cette formation Emilio Nsue va, avec un grand sang-froid, marqué de l’intérieur du pied droit, le premier but de la rencontre sur une lancée de son coéquipier Pablo Ganet (1-0,21e).

Perplexe, les « Os Djurtus  » vont frôler dans la foulée (le 0-2), un centre de Josete Miranda rebondissant sur la barre d’Ouparine Djoco (25ᵉ).

Les hommes de Baciro Candé ont du répondant, sur une belle remise de Texeira, le défenseur Équato-guinéen Esteban Orozco va marquer contre son camp sous la menace de Franculino Dju (1-1,37e).

 La Guinée Équatoriale se déchaîne 

En seconde période, les hommes de Juan Micha vont frapper très fort, dès l’entame de cette deuxième partie, le gardien, Jesus Owono va effectuer un long dégagement qui ira, de sa surface de réparation pour atterrir dans le pied de José Antonio Miranda, sans tergiverser, conclut l’action du droit (2-1,46e).

Stat: Jésus Ovono est le gardien de but le plus décisif dans cette CAN, seul gardien désigné homme du match lors de la première journée, il devient également le premier gardien à offrir une passe décisive dans cette compétition.

Profitant de l’intervention hasardeuse de Djoco suite au centre de Basilio Ndong, Emilio Nsue va inscrire son deuxième but, en coupant la balle au second poteau (3-1,51e).

Dix minutes plus tard, il s’offre un triplé, lancé par Machin, le capitaine de « Nzalang » va cette fois éliminer Djoco pour conclure du gauche (4-1,61e). 

Stat: À 34 ans et 110 jours, Emilio Nsue devient le joueur le plus âgé à réussir un triplé dans l’histoire de la CAN. Le premier joueur à réussir une telle performance dans une CAN depuis le Marocain Soufiane Alloudi, le 21 janvier 2008 contre la Namibie (5-1). Il devient le meilleur artificier de cette compétition et confirme son statut de meilleur buteur de tous les temps de la Guinée équatoriale (20 buts en 41 sélections). 

La réduction du score de Zé Correia « Turbo » dans le temps additionnel (4-2,93e) ne changera en rien l’issue du match qui conduit les Bissau-Guinéens droit vers une porte de sortie.

 La Côte d’Ivoire chute pour son deuxième match (0-1)

Le choc au sommet du groupe A, opposé les Éléphants de la Côte d’Ivoire, vainqueurs lors de la première journée, aux Super Eagles du Nigeria. Confirmer leur bonne entame et valider leur ticket pour le tour suivant, telle était la mission de protéger de Gasset toujours privé de Sébastien Haller. La tâche s’annonçait âpre pour les Ivoiriens, car, dos au mur, le Nigeria n’avait que pour maître mot la victoire pour se relancer dans ce groupe et garder ses chances intactes. 

Dans un match très serré, les coéquipiers de Seko Fofana semblaient pourtant maîtriser la rencontre en première période, mais ils ont été surpris en début de deuxième mi-temps par un penalty nigérian au retour des vestiaires.

Suite à un contact entre Victor Osimhen et le défenseur Ivoirien Diomande, la VAR signale à l’arbitre que le contact est illicite sur le mollet du ballon d’or Africain. 

Penalty pour les Super Eagles du Nigeria, sans trembler, le défenseur central et capitaine Troost-Ekong frappe en force, plein axe, et trompe Fofana qui avait choisi de partir sur sa gauche (1-0,54e).

La Côte d’Ivoire s’incline pour la première fois dans cette compétition pou son cent et unième rencontre dans une phase finale de Coupe d’Afrique. Le rendez-vous est fixé pour lundi pour connaître l’issue de ce groupe.

Le Ghana et l’Égypte se quittent dos-à-dos (2-2)

Au départ favori de cette poule B, l’Égypte et le Ghana s’affrontent sur une affiche de relance pour les deux formations. Les pharaons accrochés par le Mozambique (2-2) et le Ghana battu par le Cap-Vert (1-2) devaient impérativement s’imposer pour se relancer. Après quarante minutes insipide, le premier fait du match arrive. Mohamed Salah, capitaine et homme orchestre de l’Égypte s’est assis par terre, le regard dans le vide, il est touché à la cuisse gauche, le Pharaon va céder sa place à son coéquipier Mostafa Fathi.

À peine quelques secondes après sa sortie, l’autre Mohamed, celui du Ghana « Kudus » va, se jouer de deux adversaires puis armé une frappe puissante du gauche (1-0,45e+3). Déboussolés, les hommes de Viktor Ruiz auraient pu totalement sombrer, mais la maladresse des joueurs ghanéens va leur faire totalement revenir dans la partie.

Les grossières erreurs d’Iñaki Williams et d’Osman Bukari, vont permettre à Omar Marmoush (1-1,69e) puis à l’attaquant nantais Mostafa Mohamed de ramener à chaque fois le score à égalité, (2-2,74e).

 Stat : l’Égyptien Mostafa Mohamed, le joueur ayant inscrit le but le plus rapide de cette CAN (3ᵉ), inscrit son deuxième but du tournoi.

Bien que Kudus ait redonné l’avantage aux Black stars du Ghana en s’offrant un joli doublé, toujours grâce à son savoureux pied gauche (2-2, 71ᵉ). Kudus est élu homme du match, l’attaquant de West Ham avoue quand même que « Ce résultat (2-2) est décevant. »

Classements

G.A

G.B

1. Cap-Vert 🇨🇻 3pts (+1)

2. Egypte 🇪🇬 2pts

3. Mozambique 1pt

3. Ghana 🇬🇭 1pt

Les stats en chiffres

Chiffre 38

C’est le total des buts inscrits jusque-là dans cette compétition. Deux poules ont été très prolifiques pour l’instant, seules de la Guinée Équatoriale (G.A) ex æquo avec celle de l’Égypte (G.B) toutes ont inscrit 11 buts. Contre 5 buts pour le groupe du Sénégal (G.C) à égalité avec celui de la RDC (G.F), 3 buts ont été marqués dans deux poules (G.D et G.E).  

Chiffre 33

C’est le nombre des buteurs ayant fait trembler le filet de cette 34ᵉ édition de la CAN jusque-là. En chef de file désormais, le capitaine Emio Nsue (3 buts), le jeune Sénégalais Lamine Camara, le Ghanéen Mohamed Kudus, L’égyptien Mostafa Mohamed (2 buts) complètent le tableau…

Chiffre 47

C’est le nombre des cartons jaunes distribués depuis le début de cette CAN. 21 sélections en ont écopé avec en tête de liste l’Algérie. Les fennecs ont reçu (4) carton jaune, tout comme La Guinée Équatoriale, le Ghana (4) aussi. Suivi de Tanzanie, Cap-Vert, Ghana, Burkina Faso, Mali, Mozambique (3). 

 Chiffre 5

La Guinée Équatoriale est la meilleure attaque de cette compétition avec (5 buts), Elle est suivie du Ghana et de l’Égypte (4 buts).

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *