Beni: une religieuse assassinée

Soeur assassinée

L’incursion des rebelles ADF-MTM dans la nuit du jeudi 20 octobre a occasionné la mort d’une religieuse dans un centre de santé de la place incendié et quelques maisons de la population à Maboya dans la chefferie des Bashu, territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

La population inconsolable et qui ne sait plus à quel saint se vouer n’a pas manqué des mots pour pleurer cette personne soignante toujours à son service : »Autrefois c’était les personnels soignants qui soulageait les victimes des massacres Adf. Aujourd’hui ils ne sont plus épargnés et nous n’avons plus personne pour nous soulager. Il est difficile de trouver les mots justes dans de telles circonstances. Paix à tn âme ma sœur« .

Il faut noter que plusieurs personnes ont été tuées avec la sœur et d’autres prises en otages parmi lesquelles une infirmière qui était à la garde dans ce centre de santé.

Une information confirmée par la société civile de Bashu, Maître Roger Wangeve son président, condamne cette nouvelle tuerie des civils, et appelle, les autorités militaires à prendre leurs responsabilités en sécurisant la population civile et ses biens.

Il sied de signaler que, malgré l’État de siège en vigueur, les opérations conjointes FARDC-UPDF et la force régionale de l’EAC, les ADF continuent à tuer, piller et incendier des maisons des civils dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri.

Don Petit N’Kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *