RDC : les anciens présidents de chambres du Parlement plaident pour le paiement du salaire de Joseph Kabila comme ancien président

1

De G à D : Thomas Luhaka, Kengo wa Dondo, Bahati Lukwebo et Aubin Minaku.

Le président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo a échangé mercredi 19 octobre avec une délégation d’anciens présidents de chambres du parlement congolais conduite par Léon Kengo Wa Dondo. Ils se plaignent de la non application de la loi portant statut des anciens présidents de la république élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs de corps constitués.

« Sollicitant la prise en compte de cette loi dans le budget 2023 en cours d’examen au parlement, les hôtes du président du sénat plaident également pour le paiement de leurs arriérés », a rapporté la cellule de communication de la chambre haute du parlement.

Le chapitre III de la loi du 26 juillet 2018 portant statut des anciens présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs de corps constitués prévoit les avantages et devoirs reconnus aux anciens présidents des deux chambres du parlement (Assemblée nationale et Sénat).

En son article 19, la loi énumère les avantages dont jouissent les anciens présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat : indemnité mensuelle, indemnité de logement, prise en charge de la sécurité, passeport diplomatique pour lui, son conjoint et ses enfants mineurs, un vol en business class pour lui, son conjoint, ses enfants mineurs, des soins de santé pris en charge par le trésor public, au pays ou à l’étranger, pour lui, son conjoint et ses enfants mineurs, deux véhicules (renouvelable une fois).

En date du 26 août 2019, le collectif des anciens présidents de l’Assemblée nationale avait, dans un courrier adressé au Premier ministre, rappelé l’existence de cette loi et regrettait qu’elle n’ait toujours pas été appliquée et souhaitait qu’elle soit appliquée.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *