Une délégation de la FEC soumet au Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde les multiples préoccupations des entreprises

Une délégation de la FEC soumet au Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde les multiples préoccupations des entreprises

0 0
Read Time:2 Minute, 50 Second

Kinshasa, le 9 février 2022

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a reçu, ce mercredi 09 février 2022, à la primature, une délégation de la Fédération des Entreprises du Coup (FEC). Plusieurs questions liées à la situation générale des entreprises congolaises notamment les problèmes auxquels ces entreprises font face étaient au centre de cette importante réunion.

Selon Kimona Bononge, Administrateur délégué de la FEC, le Premier Ministre a, à travers cette rencontre, offert à son organisation, une occasion de présenter les multiples préoccupations de la fédération en vue des solutions idoines.

« Nous avons été reçus par le Premier Ministre à notre demande, parce qu’il y a un certain nombre de préoccupations que la FEC a soulevées depuis quelques temps, mais qui ne rencontrent pas, parmi les membres du Gouvernement, un suivi efficace. Et nous avons également voulu parler au Premier Ministre des questions fondamentales, la situation des entreprises congolaises. Les entreprises de droit congolais suivant la Loi sur la sous-traitance, ne bénéficient pas des marchés qui sont donnés quand il y a certains projets. On a parlé du projet Tshilejelu, Kinshasa zéro trou, le projet de développement local des 145 territoires. Vous avez suivi, comme nous, que le Chef de l’État a posé la première pierre pour la construction du port en eaux profondes de banana. Nous avons demandé que les entreprises congolaises puissent bénéficier également de la Loi sur la sous-traitance. Entreprises congolaises de droit congolais, à capitaux congolais, mais, entreprises congolaises de droit congolais également. Vous savez que par exemple, le port en eaux profondes de banana, on a trois grosses industries dans le Congo central qui produisent du ciment de très bonne qualité. Qu’on ne dise pas le contraire, mais, c’est du ciment de très bonne qualité. Hors, il y a un pays voisin qui vend du ciment également qui voudrait accaparer ce marché. Nous avons attiré l’attention du Premier Ministre pour que priorité soit donnée aux entreprises congolaises. Ce ciment est produit avec du calcaire qui sort de notre sous-sol, avec des matières premières, et avec des congolais qui travaillent dans ces usines, qui créent des richesses dans ce pays. Il est inadmissible qu’on importe du ciment d’un pays voisin ou d’un autre pays plus lointain. Nous avons dit au Premier Ministre que nous allons avoir nos yeux braqués sur lui, sur le Gouvernement pour que cela ne se reproduise pas », a déclaré à la presse Kimona Bononge.

Concernant la question des timbres fiscaux, la FEC a rassuré le Chef du Gouvernement de sa volonté manifeste de ne pas aller à l’encontre de la Loi.

« Vous avez entendu parlé des timbres fiscaux qu’on voulait mettre sur certains produits qui sont fabriqués localement. La FEC vient de rassurer le Premier Ministre qu’elle n’est pas contre et ne peut pas aller à l’encontre de la Loi. Nous avons demandé au Premier Ministre qu’il y ait des concertations entre la DGDA et le Ministère des Finances sous l’égide du Premier Ministre lui-même pour qu’on trouve un compromis sur ce dossier des timbres fiscaux, a souligné le Chef de la délégation de la FEC.

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a promis de réunir très prochainement la FEC avec certains ministres sectoriels pour que cette question soit évoquée manière précise, a rassuré l’Administrateur de la FEC et chef de la délégation.

Cellule de communication de la Primature.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
100 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Economie Finances politique société Societe kinshasa