Sécurité: Les Fardc annoncent officiellement la traque des Fdlr

Dans un communiqué lu à la grande édition du journal sur la chaîne nationale, Rtnc, l’Etat Major des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) vient d’annoncer qu’elles vont étendre la coopération militaire avec les armées des pays de la sous-région. Elles comptent ainsi neutraliser de manière définitive tous les groupes armés dont les ADF, les FNL, les FDLR, etc.

Cette opération militaire de grande envergure est un complément avec les échanges qui existent déjà avec les armées du Rwanda, de l’Ouganda, de l’Angola et de la RCA. Le but, annoncent les FARDC, est « d’éradiquer définitivement la menace car la solution à ce problème doit être sous-régionale, régionale et internationale ».

C’est à cet effet qu’une réunion entre le chef d’Etat Major du Rwanda et le conseiller spécial du Chef de l’Etat a eu lieu il y a deux semaines, soit du 15 au 19 mars , à Kinshasa et sanctionnée par un communiqué de la présidence dont les conclusions viennent de tomber par cette résolution.

En septembre 2019, des rencontres s’étaient tenues à Goma entre les armées des pays suivants : Rwanda, Burundi, Ouganda et Tanzanie. C’était en présence de la MONUSCO, de l’AFRICOM et de la CIRGL.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.