APK: Avec17 signatures, Godé Mpoyi sur une chaise éjectable

Une pétition signée par 17 députés provinciaux, contre le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi, a été déposée ce mardi 30 mars 2021en vue d’obtenir sa déchéance.

Les griefs portés contre lui par ses collègues députés provinciaux, signataires de cette pétition, relèvent de l’incompétence et des fautes graves dans l’exercice de ses fonctions.

« Il nous revient de constater que ce dernier n’est pas capable d’assurer un fonctionnement optimal et efficace de notre institution du fait notamment que : la léthargie a élu domicile à l’hémicycle. Les plénières sont rarement convoquées, la faible production législative depuis le début de la législature, l’inefficacité de l’Assemblée provinciale vis-à-vis de l’exécutif provincial, l’incapacité d’assurer aux députés et aux personnels administratifs un traitement digne et régulier », ont indiqué les pétitionnaires

Initiée par le député Sami Kalonji, la pétition devait porter 4 signatures seulement, mais ils sont allés jusqu’au17. Les pétitionnaires déplorent, à l’égard de leur président, l’enrichissement illicite, l’abus du pouvoir, la création abusive des commissions ad hoc.

« Au nom de l’Assemblée provinciale, le bureau a contracté un crédit auprès de Afriland Bank au vue de la construction d’un bâtiment annexe au siège de notre institution et qu’au regard des faits portés à notre connaissance : le contrat a été signé en violation des règles ; la procédure de passation de marché par appel d’offres a également été sérieusement énervée ; à ce jour, les travaux n’ont toujours pas été achevés alors que le crédit de 513.000 dollars obtenu à cet effet, a déjà été consommé dans son entièreté, selon le rapport de gestion du Bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.
Tout cela dénote d’une gestion opaque et peu orthodoxe des affaires de notre institution », peut-on lire dans ladite pétition dont une copie a été réservée à chaque membre du Bureau Godé Ngoyi Kadima.


Gel Boumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.