Santé: Le calvaire des infirmiers de Kwilu

Les infirmiers et les infirmières de la province du Kwilu vivent dans de conditions inhumaines et honteux, selon une infirmière qui a requis l’anonymat.

La femme à la blouse blanche que nous avons rencontrée ce 12 mai, alors que le monde est entrain de commémorer ces personnes qui sauvent de vie reste inconsolable. Cette professionnelle de la santé a peint un tableau sombre de la situation des hommes et femmes en blouse blanche en général et particulièrement les infirmiers.

Marche des infirmiers

 » Les pères et des mères de familles que nous sommes, nous vivons en vendant de produits pharmaceutiques aux patients et d’autres petits articles pendant nos heures de service étant donné que nous sommes très mal payés, on ne sait pas du tout nouer les deux bouts du mois. Il y a parmi nous, ceux qui touchent la prime qui varie entre 90 000 à 105.000 franc congolais sans salaire et les autres qui ne touchent que le salaire qui varie entre 130.000 à 154.000 franc congolais sans prime. Vous allez comprendre que un infirmier touche moins de 100$. Il y a d’autres qui travaillent nuit et jour du 1er au 30, mais qui n’ont ni salaire, moins encore la prime de l’État, ils ne vivent que de la prime locale et laisser moi vous dire que la prime locale n’atteint jamais 20.000fc« .
Au regard de tout ceci, il y a lieu de se poser la question de savoir comment un infirmier aussi mal rémunéré peut produire un bon travail, alors qu’il est appelé à sauver des vies
 » Notre rendement doit être remis en cause, simplement parce que nous ne sommes pas équipés ! Avec quelles infrastructures et équipements que nous allons produire un bon travail ? » A-t-elle posé la question.

Rappelons qu’il se pose un sérieux problème d’infrastructures sanitaires dans la province du Kwilu et le peu des hôpitaux et centres de santé publique de la province dans la quasi-totalité sont dans des états de délabrement très avancés et moins équipés.

Il sied de noter que cette journée est passée comme si de rien était. Aucune activité n’a été organisée.

Ezéchiel Kasenda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.