Revue du mardi 20 décembre.

La rencontre du président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia et les parlementaires russes sur la situation sécuritaire qui sévi dans la partie EST de la RDC a fait le tour des différents journaux parus ce mardi 20 décembre 2022 à Kinshasa.

ACP ouvre le jeu en notant que les questions sécuritaires de la République démocratique du Congo (RDC) ont été lundi, au menu des échanges entre le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso et une délégation de parlementaires russes reçue en audience au Palais du peuple, a appris l’ACP de cette institution.
« En tant que président du groupe d’amitié entre la Russie et la RDC ainsi que certains pays d’Afrique centrale et australe, je prône toujours l’intégrité territoriale des pays africains, surtout celle de la RDC.
La Russie et son peuple sont pour la paix et la prospérité de toutes les nations du monde. Nous défendons toujours cet idéal », a fait savoir le chef de la délégation russe, le député Nikolay Novichkov, au sortir de l’audience.

Radio Okapi.net rajoute qu’outres les questions sécuritaires, les échanges ont porté aussi sur le processus électoral en RDC, ajoute le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso :
« Ils sont venus nous remettre une invitation pour participer à la conférence parlementaire internationale qui aura lieu du 19 au 20 mars 2023 à Moscou. Les parlementaires russes ont promis de demeurer aux côtés de la RDC aussi pour les élections que d’autres questions liées à la paix et la sécurité ».
Par ailleurs des hommes d’affaires russes veulent explorer les opportunités d’investissement en RDC, ajoute Christophe Mboso.

7sur7.cd rapporte de son côté que sous la houlette du président d’amitié entre la Russie et un groupe des pays africains, la délégation russe a insisté sur le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la République démocratique du Congo.
« En tant que président du groupe d’amitié entre la Russie et la RDC ainsi que certains pays d’Afrique centrale et australe, je prône toujours l’intégrité territoriale des pays africains, surtout de la RDC. La Russie et son peuple sont pour la paix et la prosperité de toutes les nations du monde. Nous défendons toujours cet idéal. Je tiens à remercier l’honorable président de l’Assemblée nationale pour cet accueil chaleureux et j’espère que nous allons raffermir nos relations », a déclaré Nikolay Novichkov député et président d’amitié Russie-Afrique.

Le potentiel complète de sa part que les parlementaires russes ont promis de demeurer aux côtés de la RDC aussi pour les élections que d’autres questions liées à la paix et à la sécurité.

De son côté,Politico.cd précise que le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a précisé qu’ils sont venus remettre une invitation à l’Assemblée nationale pour participer à la conférence parlementaire internationale qui aura lieu du 19 au 20 mars 2023 à Moscou. Dans la foulée, Mboso a fait savoir qu’ils ont parlé des questions sécuritaires et électorales.

Sur la même situation securitaire, Forum des As revient sur la rencontre du Roi Philippe,qui avait reçu en audience hier lundi 19 décembre au Palais de Bruxelles, le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula. Selon le site de la monarchie belge, cette rencontre a précédé la signature de la Convention spécifique entre la RDC et la Belgique relative à l’approbation du portefeuille de la coopération gouvernementale pour les années 2023 à 2027. Côté belge, le Vice-premier ministre en charge de la Coopération au développement, Frank Vandenbroucke, et la ministre des Affaires étrangères, Madame Hadja Lahbib, étaient présents.

ACP rajoute que la Belgique a encouragé la stratégie diplomatique du Président Félix Tshisekedi, pour résoudre la crise dans l’Est du pays, lors des échanges, lundi à Bruxelles, entre le Roi Philippe et le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a appris l’ACP auprès de ce ministère. « La Belgique reste ferme dans son soutien aux processus de Luanda et de Nairobi pour que se taisent définitivement les armes dans l’Est de la RDC », a déclaré, à l’issue de cette audience, la ministre belge des Affaires étrangères, des Affaires européennes, du Commerce extérieur et des Institutions culturelles Fédérales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *