Revue du lundi 7 mars

Procès Chebeya, les parties civiles demandent la révocation de John Numbi et Daniel Mukalay. Les défenseurs des droits de l’homme, rapporte « RADIOOKAPI.NET », ont dit craindre pour leur sécurité avec la présence de ces deux personnalités au sein des services de sécurité. 

Maitre Peter Ngomo, l’un des avocats des parties civiles, relayé par « 7SUR7.CD », a motivé cet appel lancé au chef de l’état, Félix Tshisekedi, par le fait que John Numbi détient le grade le plus élevé au sein de l’armée. Dans le cas échéant, a-t-il souligné, John Numbi ne peut être jugé par la Haute cour militaire. 

A Mai-Ndombe, les avocats sollicitent l’implication du Chef de l’état. Dans une déclaration, « RADIOOKAPI.NET » nous fait savoir que ces avocats accusent le commissaire provincial de la police de Mai-Ndombe d’avoir libéré sur ordre illégal du gouverneur de province, les prévenus mis en détention par le Procureur général du parquet général du Mai-Ndombe.                      

Les comptes bancaires de l’Ambassade de la RDC aux USA et de son personnel bloqués suite à une dette que doit la SNEL à une entreprise Américaine. Reçu en audience samedi dernier par la Ministre de la Justice, signale « 7SUR7.CD », le Représentant de la RDC auprès des nations-unies, le professeur Georges Nzongola Ntalaja, a plaidé pour que le gouvernement fasse diligence afin qu’une solution soit trouvée. 

« AFRICANEWS » s’intéresse à la condamnation des artistes Idengo et Muyisa qui fait jaser. L’avocat de deux rappeurs condamnés en décembre dernier à deux et dix ans de prison pour avoir critiqué le chef de l’état et l’armée a sollicité vendredi dernier leur libération provisoire devant une cour d’appel militaire à Goma. 

Politique. Révision des articles intangibles de la constitution, Steve Mbikayi tente le diable ! Le député national révèle « CONGO NOUVEAU » a proposé, entre autres, le passage du mandat du chef de l’état de cinq à sept ans. Pour le journal, les points sur lesquels Mbikayi pense porter la révision peuvent énerver l’opinion. 

En réaction, Hervé Diakese, porte-parole du mouvement pro-démocratie « Le Congolais Débout » pense plutôt qu’il faut changer les acteurs et non la constitution. Il l’a dit dans une interview accordée à « OURAGANFM.CD »

En tournée politique dans le Grand Equateur, Martin Fayulu mobilise contre le glissement et la politisation de la CENI. Selon « LA PROSPERITE », le coordonnateur de LAMUKA et Président de l’ECIDé, se trouve depuis samedi dernier à Boende, dans la province de la Tshuapa. Dans son discours, il a appelé à la vigilance populaire pour les prochaines élections. 

« ACTU30.CD » se fait écho de l’état de siège. A ce sujet, indique ce média en ligne, un rapport complet sur l’évaluation de l’état de siège a été remis à Christophe Mboso, Président de l’Assemblée nationale. A en croire le Président de la commission Défense et sécurité, ce rapport sur l’état de siège a été présenté au speaker de la chambre basse du parlement après un échangé sur terrain avec tous les acteurs impliqués dans la mise en application de cette mesure de sécurité. 

Education. Enfin, l’arrêté de nomination au sein des établissements supérieurs publics validé révèle « DEPECHE.CD », qui souligne que cet arrêté intervient après une longue période d’attente.

Après harmonisation des vues avec le Premier ministre renchérit « OKAPINEWS.NET », Muhindo Nzangi annonce les remises et reprises dans ces établissements pour ce lundi.  

« FORUM DES AS » fait un clin d’œil à la situation en Ukraine et titre à la Une de son édition de ce lundi, le compte à rebours a commencé pour les 533 Congolais exfiltrés d’Ukraine vers la Pologne. Le journal appelle les autorités Congolaises à mettre à profit le délai de trente jours pour préparer le rapatriement de ces compatriotes, au risque de les voir sombrer dans l’irrégularité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *