USA: Des avoirs de la RDC saisis à cause d’un différend entre la SNEL et une entreprise américaine

USA: Des avoirs de la RDC saisis à cause d’un différend entre la SNEL et une entreprise américaine

0 0
Read Time:2 Minute, 19 Second

Pour des services rendus à la Société nationale d’électricité (SNEL) et qui n’ont pas été payés, une société américaine porte plainte auprès du Tribunal fédéral américain et ce dernier décide de saisir les biens appartenant à l’Etat congolais aux États-Unis d’Amérique.

C’est ce qu’a rapporté l’Ambassadeur de la RDC aux USA, Georges Nzongola Ntalaja, au Ministre congolais de la Justice, Rose Mutombo Kiese. C’était au cours d’un tête à tête ce samedi 5 mars 2022 à Kinshasa.

« Nos entretiens ont tourné autour de la créance de la SNEL envers une société américaine qui aurait fourni des services à cette dernière. Je suis venu voir la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux pour discuter de ce cas », a déclaré le diplomate congolais.

Selon lui, les États-Unis « ont commencé à bloquer les comptes bancaires de notre Ambassade qui n’a pas grand-chose. »

Et d’ajouter: « À part le compte bancaire de la mission, ils ont également bloqué les comptes des individus, c’est-à-dire des diplomates congolais. La situation a commencé au mois de septembre 2021. »

Depuis six mois, s’alarme le diplomate, les gens n’ont pas accès à leurs salaires et ils ne peuvent pas payer leurs loyers.

À ce jour, un cabinet d’avocats est déjà engagé à New-York pour défendre la cause de la RDC.

« Je suis venu seulement échanger avec elle sur les progrès de ce processus. C’est dire que nous devons trouver une solution par laquelle le Gouvernement congolais peut payer par échelonnement parce qu’il s’agit des millions de dollars américains », a-t-il indiqué.

« Lorsque nous verrons la Ministre à New-York pour la conférence de l’ONU Femmes, nous allons continuer les discussions », a poursuivi l’Ambassadeur Georges Nzongola Ntalaja.

Il a souhaité que le Gouvernement congolais prenne langue avec la société américaine afin de décanter la situation.

« Je veux demander à ce que nous ayons une réunion avec le cabinet d’avocats pour que nous discutions de toutes les affaires très pleinement pour que nous ayons une entente avec cette société américaine, pour que nous puissions recouvrer nos comptes bancaires », propose l’Ambassadeur de la RDC aux États-Unis.

Selon lui, le personnel de l’Ambassade n’est plus payé. Il ne vit que des contributions des amis.

« Il n’y pas moyen de vivre. New-York est une ville où la vie est extrêmement chère. On ne peut pas y vivre pendant six mois sans salaire et sans payer le loyer. C’est un problème sérieux parce que le personnel local américain n’est plus payé et on peut se retrouver encore devant le juge », s’est-il plaint.

Olivier KAFORO/Zoom-Eco

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Diplomatie Energie politique societé société Societe kinshasa