Numérique : mise en place de 20 groupes thématiques de travail au secrétariat général

Le secrétariat général du ministère du Numérique de la République démocratique du Congo a procédé à « la mise en place de vingt groupes de travail auxquels les agents et cadres étaient appelés à s’inscrire librement et en fonction de leurs compétences », a-t-on appris de source officielle.

Pour Bertin Mantobo, secrétaire général au ministère du Numérique, cette activité s’est inscrite dans le cadre de l’encadrement et du renforcement des capacités des agents et cadre de l’administration centrale de ce ministère.

Ce responsable a profité de cette occasion pour rappeler à l’ordre les agents et cadres de l’administration centrale du numérique en les invitant « à la stricte observance des valeurs de référence du personnel de carrière des services publics de l’État ». 

Bertin Mantobo a par ailleurs expliqué les grandes lignes des travaux à réaliser, et a communiqué les résultats attendus pour chacun des cinq groupes thématiques retenus. En effet, a-t-il indiqué, le groupe thématique sur « la révision du cadre organique devra produire un avant-projet de cadre organique revu et actualisé conformément à l’ordonnance N°22/003 du 7 janvier 2022 fixant les attributions des Ministères ».

Le groupe thématique sur « la formation et le recyclage du personnel devra quant à lui s’atteler à identifier et/ou évaluer les besoins en formation du personnel », a-t-il ajouté. Le groupe thématique sur « la mobilisation des recettes, étant donné que la nomenclature des actes générateurs des recettes du ministère du Numérique a été insérée dans la Loi des Finances Publiques de l’exercice 2024, ce groupe est appelé à présenter un avant-projet des actes générateurs détaillés conformément au Code Numérique, et à produire des avant-projets des taux des droits, taxes et redevances à percevoir à l’initiative du ministère du Numérique », a précisé M. Mantobo.

Concernant le groupe thématique sur le Code du Numérique, il « présentera une liste de mesures d’application identifiées dans le Code du Numérique. Et enfin, le groupe thématique sur le plan d’actions prioritaires, celui-ci a son tour devra identifier les actions prioritaires à impact visible à proposer à la Haute Hiérarchie du Ministère dans le cadre du programme du gouvernement qui sera issu de la nouvelle mandature », a conclu le secrétaire général du Numérique.

Cette réunion a connu la participation des agents membres des groupes de travail sur la révision et l’actualisation du Cadre Organique, la contribution à la mobilisation accrue des recettes pour le compte de Trésor Public, la formation et le recyclage du personnel, l’élaboration des avant-projets d’actions prioritaires et les mesures d’application du code du numérique. 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *